Canvas Logo

Essai Kymco Like 125cc 2015 : la Dolce Città

mardi 14 avril 2015 , par Emmanuel G.

Kymco a restylisé son Like 125cc et il faut être expert de la marque pour distinguer les différences entre ancien et nouveau millésime 2015. Reste que la ligne générale du Like est agréable à l’œil et suggère fortement celle d’un autre scooter transalpin. C’est flatteur pour Kymco !

Présentation

Dans cette livrée rouge, le Kymco Like 125cc rappelle encore plus fortement le scooter Vespa. Au feu, attendez-vous à ce que les autres scootéristes et motards regardent votre monture.

Ce qui frappe en regardant le Kymco Like 125cc, c’est son gabarit. Avec ses 1.915mm de long, son empattement de 1.325mm, perché sur ses roues de 12’’, le Like 125cc joue dans la catégorie des Urbains. Il en a également les attributs comme une hauteur de selle de seulement 780mm, qui permettra au plus grand nombre de poser les deux pieds à terre.

L’ensemble fait bien fini, les peintures donnent une impression d’épaisseur. Les parties basses, roues, repose-pieds, pot, de couleur noire, tranchent avec la couleur de la carrosserie et rehaussent celle-ci. Cela facilitera également le nettoyage.

Le Like, comme les PX, dispose d’un large vide-poches sur le tablier qui se ferme à clé. Une prise allume-cigare est logée à la droite. Vous avez également un crochet accroche-sac, juste au-dessus. Parmi les autres aspects pratiques, il faut signaler des poignées passager et un petit dosseret chromés Toujours pour le passager, ses repose-pieds sont repliables et une pression sur le bouton ad-hoc permettra de les déplier. Vous pourrez les refermer en les repoussant, toujours de la pointe des pieds. Cela n’a l’air de rien, mais cela évitera de se salir les mains ou les gants pour faire monter ou descendre un passager.

La selle est surpiquée de blanc et si le passager a suffisamment d’espace pour s’assoir sans être confiné ou collé contre le conducteur, ce dernier a de la place s’il se cale tout au fond de sa partie. Mais il regrettera que celle-ci le fasse inexorablement glisser vers l’avant. Les plus d’1.70 trouveront que leurs genoux sont bien proches du tablier.

Au niveau du poste de conduite, Kymco a fait dans le sobre mais efficace. Un gros compteur regroupe en haut trois voyants dont celui des clignotants gauche-droite séparés. Kymco, comme souvent, a doublé ces voyant d’un répétiteur sonore. Il n’est pas très puissant et dès 20km/h, vous ne les entendrez plus. A gauche, le tachymètre est généreusement gradué jusqu’à 140km/h. Sur la droite, une jauge à essence à aiguille et en bas, dans une (très) petite fenêtre, vous aurez l’heure. Pas de compte-tours dans la dotation, ce qui est bien dommage.

Au commodo gauche, vous avez le passage phare-code et appel de phare, le contacteur de clignotants et le klaxon, à droite, le bouton d’allumage des feux et le démarreur.

Le coffre est encombré du réservoir de... 6 litres comme la plupart des scooters de ce gabarit. Il ne faut donc pas être surpris de la contenance modérée du coffre du Kymco Like 125cc.

La béquille latérale est bien là, mais attention, le ressort de rappel est particulièrement efficace et il faut bien caler le Like pour être sûr qu’elle ne va pas se replier. Etant donné le poids plume du scooter, la béquille centrale est préférable.

Essai ville - route

Les présentations étant faites, un roulage s’impose.

Le moteur s’élance dans un léger bruit et il faut accélérer pour lancer le moteur, alimentation à carburateur oblige. Le ralenti à froid est un peu haut perché mais il permet de chauffer le moteur. Ce temps de chauffe nous permet de constater que les clignotants avant sont placés sur la courbure du tablier et s’intègrent ainsi parfaitement à la ligne. C’est bien vu sur le plan du style mais c’est dommage qu’ils se retrouvent aussi bas par rapport aux voitures.

Moteur
Moteur chaud, nous nous élançons et constatons surtout que le moteur du Like a une santé ! Au départ arrêté, ouverture de la poignée droite à fond, durant les tous premiers tours de roues, le Like semble se chercher. Heureusement, ça ne dure qu’un instant. Mais tout de suite après, il « décolle ». Pour un 125c urbain au style néo-retro, vous allez en surprendre plus d’un au feu.

La poussée est continue et régulière, jusqu’à la vitesse maxi. Nous avons accroché un petit 110km/h au compteur et 96km/h au Gps. Mais notre modèle d’essai ne totalisait que 250km quand nous l’avons pris. Libéré, le Kymco Like 125cc devrait pouvoir atteindre les 100km/h Gps sans aucun souci.

En reprises également, le Kymco Like 125cc ne donne aucun signe de fatigue. Quelque soit la vitesse initiale, 40-50-60-80km/h, la bonne santé du moteur relance l’équipage avec entrain. A 90km/h, le moteur prend un peu plus de temps, mais nous sommes proches de sa vitesse maxi.

Le tout se fait dans un agréable bruit d’échappement. Pas trop fort mais pas trop contenu, vous pourrez entendre les vocalises du moteur quand il grimpe dans les tours sans que vos oreilles ne crient grâce.

Et si vous décidez de rouler tranquillement, le Like 125cc sera là pour vous emmener partout où vous le souhaitez, avec une touche italienne, en plus.

Faufilement
Avec son poids léger, ses petites roues, son diamètre de braquage et sa hauteur de selle, en ville, le Kymco Like 125cc est tout simplement dans son élément, comme un poisson dans l’eau. Quand d’autres scooters s’arrêtent, faute de place pour passer, le Like continue. Les grands rétros ne sont finalement pas une gêne, ils ne dépassent pas de la largeur de la carrosserie. Et si vous ne passez pas, petite marche arrière et le Like passera dans le moindre interstice de la circulation.

Allié à son accélération, vous serez arrivé à destination quand les gros GT seront encore coincés dans les bouchons.

Route
Sur route, le Kymco Like 125cc reste cohérent. Pas de désagréments particuliers, si ce n’est une vitesse maximum où il plafonne. Sur route, les scooters GT sont dans leur élément et si en ville, vous leur montrez votre feu arrière, sur route, vous ne verrez que les leurs. Les 10-15km/h de différence en moins du Like sont sans appel de ce point de vue.

Heureusement que la protection générale est bonne, même sans pare-brise. Que ce soit au niveau des jambes ou du buste, il n’y a pas de perturbations aérodynamiques qui viennent gêner le pilote ou le passager.

Suspensions – Direction - Selle
L’ensemble châssis-suspensions fait bien son travail. Le Kymco Like 125cc reste en ligne quel que soit le revêtement. Il faudra toutefois faire attention avec la direction qui est parfois prise de tremblements. C’est le cas lors du franchissement des joints entre les files ou pour les marquages, zébras de ralentissement. Rien de préoccupant mais il faut simplement garder les deux mains sur le guidon.

La selle est moelleuse, même un peu trop, elle manque de maintien au bout d’une journée passée dessus.

Freins

A ce chapitre, le Like fait merveille. Le frein avant offre un bon ressenti et son disque de 220mm de diamètre ralentit efficacement le scooter.

Le frein arrière est encore plus puissant, malgré un disque plus petit de 180mm de diamètre. Il vient bien épauler l’avant et sa puissance de freinage peut surprendre. Attention donc sur route mouillée.
Lors de nos essais, un des essayeurs s’amusait à partir en dérive de l’arrière à chaque freinage, pour le rattraper aussitôt. C’est vrai que l’arrière est prévenant et annonce l’amorce d’un blocage de la roue. Il suffit de relâcher la pression.

Consommation

Sur notre parcours d’essai, nous avons relevé une consommation de 3.7 l/100. Avec une conduite plus coulée et usuelle, la consommation doit pouvoir à peine dépasser les 3 litres. Compte tenu des 6 litres de réservoir, l’autonomie devrait se situer entre 180 et 200km.

Conclusion

Affiché à 1.799€, le Kymco Like 125cc millésime 2015 est un scooter simple, facile à vivre et à conduire. Il se montrera joueur, si vous le souhaitez. Et surtout, il vous emmènera partout avec une certaine classe. La ville, la cité sont ses terrains de jeu privilégiés, même s’il est capable de prendre les voies rapides.

Bref, la Dolce Città comme un avant-goût de Dolce Vita.

Portfolio

  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : gauche
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : droite
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : face gauche
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : droite
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : face droite
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : boite à gants et anneau accroche-sac
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : roue avant et disque
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : arrière
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : boite à gants et prise allume-cigare
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : arrière droite et extracteur d'air (...)
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : tablier avant et clignotants
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : coffre et réservoir essence
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : selle creusée
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : contacteur
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : commodo droite
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : commodo gauche
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : rétroviseur asphérique
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : clignotant et catapdriodre
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : compteur
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : action
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : action arrière droit
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : action
  • Essai Kymco Like 125cc 2015 : action

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles