Canvas Logo

Essai MP3 300 HPE : le MP3 de la conquête

mardi 4 juin 2019 , par Christian

A peine remis de nouveaux MP3, 350 et 500 Sport Advanced avec la marche arrière, Piaggio présente un nouveau MP3, cette fois en 300cc.

Mais où est passé le Yourban, allez-vous dire ? Il laisse la place à ce nouveau MP3 300 qui en reprend les dimensions compactes. Surtout, il reprend la ligne des MP3. Le Yourban était trop à part, dans la ligne, dans la puissance. Avec ce nouveau 300, Piaggio l’intègre à la famille MP3 et permet à celle-ci d’ouvrir le trois roues à de nouveaux utilisateurs qui préfèrent la sécurité d’un 3roues, des performances suffisantes pour cruiser sur voie rapide, sans pour autant avoir le poids d’un 500cc.

Une famille qui comprend maintenant un grand frère, un moyen frère et le dernier, le petit frère.

Bref, Piaggio semble avoir signé un compromis entre puissance et poids. Le meilleur ?

Tour du propriétaire

Pour reconnaitre le MP3 300 HPE des grands frères, nul besoin d’être un spécialiste. Les designers Piaggio ont réussi à donner au 300cc une ligne particulière tout en rappelant celle de ses grand frères 350cc et 500cc
Le Piaggio MP3 300 HPE se distingue par sa face avant qui abrite deux phares et des feux de jour placés juste en dessous. Les ailes sont largement échancrées permettant d’admirer le train avant et son parallélogramme. Les courbes sont assez sensuelles et douces. Les tubes de suspensions passent à l’intérieur des roues qui abritent les deux disques de Ø 258 mm à l’avant, de Ø 240 mm à l’arrière. Sur le modèle Sport, les disques avant sont de type Wave.

Au guidon, le conducteur retrouve avec plaisir le tableau de bord des MP3. Pas besoin de temps d’adaptation, ni de lire la notice, tout est clair et bien disposé. Des commandes qui figuraient sous le guidon et sur un bandeau se retrouvent maintenant au tablier sur les autres MP3. C’est peut-être moins pratique mais il s’agit de l’activation/désactivation de l’ASR (antipatinage), et du basculement feux de jour/code. Bref, ce n’est pas à chaque instant que vous allez les activer ou désactiver.

La selle est à deux niveaux et à deux matières. Lisse sur l’arrière, aspect nubuck pour le conducteur. Cela renforce l’impression d’un scooter classe et évitera au conducteur de glisser lors de freinages appuyés.

La signature visuelle de l’avant permet de ne pas confondre le 300cc des 350cc et 500cc, idem pour l’arrière. Ce dernier évoque le feu Yourban.

Parmi les attentions que le nouveau MP3 300 HPE réserve au conducteur, la pédale de frein a été rapprochée du tablier. Cela permettra de conduire avec les pieds au même niveau. Autre attention pour le conducteur, la prise Usb qui permet de recharger un téléphone mais le compartiment n’est pas étanche. Gare à la pluie.

Moteur

Le moteur se lance dans un chuintement et la grande douceur se retrouve au niveau du ralenti. Ce n’est pas le MP3 300 HPE qui réveillera votre voisinage en pleine nuit ou au petit matin.

Piaggio revendique une amélioration des performances avec ce nouveau bloc moteur HPE (High Performance Engine). La puissance augmente de 24% pour atteindre 26.2Cv à 7.750tr/m. Le couple quant à lui progresse de 15% pour se fixer à 26Nm à 6.500tr/mn.

A l’usage, et aux allures usuelles, vous roulez la plupart du temps sur le couple. A 90km/h, le moteur ronronne à 6.000tr/mn. Besoin d’accélérer ? Une pression sur la poignée et le moteur relance l’équipage. A 50km/h le régime est de 4.500tr/mn. A cette vitesse et ce régime, la poussée est encore plus flagrante.

Si vous voulez suivre le moyen frère, il vous faudra pousser un peu plus le moteur du petit frère 300cc mais vous ne serez pas à la traine.

Tenue de route

D’autant que si le MP3 300 HPE est le plus petit des MP3, il a pris de ses grands frères le meilleur. C’est bien sûr le train avant !

Il filtre toujours avec efficacité les ornières, les trous, les bosses et autres pièges de la route. C’est un plaisir de rouler sur des pavés avec ce train avant. Ce MP3 300 serait parfait si les suspensions arrière n’étaient si dures. La selle, elle aussi, est dure. Dès que la route se dégrade, c’est directement sur votre dos que les imperfections de la route se transmettent. Heureusement, ce n’est que dur sans être inconfortable. Un réglage à effectuer, certainement pour retrouver le moelleux des 350cc et 500cc… On l’espère.

Hormis ce désagrément, vous avez tout le potentiel des grands frères pour ce qui est de la mise sur l’angle. Là, avec son « petit » moteur, la marge de progression est pratiquement infinie. En courbe et en relance, la douceur du moteur fait merveille. La puissance arrive toujours avec une grande douceur et ne surprendra ni le conducteur ni le cadre. D’autant que l’ASR est là qui veille.

Le poids contenu du MP3 300 HPE, 225kg, vous permettra de sillonner la ville sans que le parcours ne se transforme en séance de musculation. Sur route, la légèreté et la compacité du MP3 300 HPE sont idéales pour rattraper un surcroit d’optimisme.

Un regret pour la vitesse maximum qui vous fera plafonner à 120km/h. Le MP3 300 HPE n’est clairement pas dans son élément sur une autoroute.

Confort

Nous l’avons dit l’arrière est dur mais le confort global est cependant présent. Les plus petits regretteront une selle haute, qui culmine à 780mm. La hauteur n’est pas si importante mais la selle est large sur l’avant, obligeant les courts sur jambes à s’avancer sur la pointe extrême de la selle pour garder contact avec le sol.

Le passager ou la passagère sera à l’aise et pourra choisir de tenir éloigné du pilote ou au contraire se rapprocher. Les repose-pieds escamotables ne sont pas trop éloignés et il ou elle pourra se lever aux passages les plus difficiles. Le passager devra cependant faire avec les angles de la carrosserie qui viennent se signaler au passager au niveau de mollets.

La protection est satisfaisante, tant au niveau des jambes que du torse. Le pare-brise court s’il protège bien les compteurs et le tableau de bord dévie bien l’air. A voir ce que cela donnera avec la pluie.

Conclusion

Avec le nouveau MP3 300 HPE, affiché à 6.499€ en version standard, et 6.699€ en version Sport, Piaggio continue encore et encore de nous surprendre.

Piaggio a concocté un MP3 de la conquête. Son tarif le rend extrêmement bien placé. Par rapport au 350cc, il est 2.100€ moins cher pour une différence de 50cc. Il constitue la première marche d’une famille qui comporte cinq modèles différents, sans pour autant être un bas de gamme.

Le MP3 300 HPE est un MP3 de conquête mais surtout un MP3 de séduction. Pour le citadin, le péri-urbain, c’est un scooter idéal, compromis entre performance et gabarit. De nombreux conducteurs automobilistes seront séduits par le concept de la sécurité en trois roues pour se déplacer rapidement.

Car comment résister à un scooter qui a tout d’un grand… sans le prix !

Crédit photos : David PELL

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles