Canvas Logo

Circulation interfile : penser au RISKS

lundi 11 janvier 2016 , par Christian , Arthur

La circulation interfile n’est pour le moment pas un droit mais une tolérance. Si un automobiliste ne veut pas vous laisser, vous ne pourrez évoquer aucun article du code de la route pour invoquer sa responsabilité en cas d’accident. Au contraire, ce sera vous en deux roues qui serez considéré comme fautif si vous déclarez expressément circuler en interfile. Rien ne vous interdit de rouler sur votre file…

Le RISK, il y en a en interfile et cet acronyme est là pour vous en rappeler les principes.

R pour regard

Le regard en interfile ne porte pas au loin, comme sur route, mais au plus près de vous, et plus précisément, aux 2-3 voitures qui sont devant vous, sur la droite comme sur la gauche. En interfile, pas de trajectoire à prévoir ou à envisager, votre horizon se borne à ces quelques voitures qui sont devant vous, c’est de là que peut provenir le danger.

Votre regard ira donc de droite à gauche et inversement et portera sur ce proche environnement. Vous pourrez lever les yeux de temps en temps, pour lire un panneau, vérifier l’état général de la circulation, mais ils devront vite revenir scruter les quatre à six voitures qui sont devant vous.

I pour interdistance

Ce n’est pas parce que vous êtes en interfile que vous devez coller le deux roues qui vous précède. Si la file de deux roues évolue à peu de chose près à la même vitesse, rappelez-vous que tous les deux roues ne sont pas égaux devant le freinage. Certains sont meilleurs freineurs que votre scooter. Il est même possible de dire que les scooters sont piètres freineurs, même pourvu d’Abs, qui allonge d’ailleurs les distances de freinage. Une hyper-sportive capable d’atteindre les 230km/h, sur circuit, est doté de freins en conséquence et en rapport avec la vitesse atteinte.

Avec les 110-115km/h pour les plus rapides en 125cc, les 170km/h pour les plus puissants et rapides des scooters, les constructeurs ont équipé les véhicules de frein en rapport avec ces vitesses. Et par rapport à une sportive, le scooter est plus lourd, ne serait-ce que par le poids de la carrosserie et de l’équipement embarqué.

S pour souplesse

La souplesse concerne votre conduite. En interfile, votre vitesse est forcément limitée, donc autant conduire de façon à économiser la mécanique et le conducteur. Votre conduite se fera donc en souplesse. Finies les accélérations de dragster, enfin s’y rapprochant, finis les coups de freins à planter la fourche dans le bitume. Plus vous conduirez souplement, plus vous économiserez sur l’usure des pièces et sur le carburant. Il faut donc regarder autour de soi et anticiper.

Une conduite souple, c’est également bon pour ceux qui vous suivent. Si vous êtes le « leader » d’un cortège ou si vous êtes l’un des véhicules du cortège, ceux qui seront derrière vous, vous remercieront pour votre régularité. Essayez donc un jour de conduire en interfile sans donner un coup de frein.

La souplesse concerne également le comportement à l’égard des autres usagers. Les voitures qui se retrouvent arrêtées sur la voie deux roues ne le font pas forcément exprès. Elles peuvent, et c’est même souvent le cas, avoir commencé un changement de file mais avoir été arrêtées net pour cause de trafic stoppée dans les deux files. Inutile donc de jeter un regard noir au conducteur quand vous le dépasserez.

La souplesse également pour les autres deux roues que vous serez amené à côtoyer. Tout le monde n’a pas la même pratique que vous et n’est pas forcément un as de l’interfile. Un peu de patience, inutile donc de coller, de "pousser" celui qui vous précède. Vous ne gagnerez que quelques minutes sur votre temps de parcours et votre malheureux prédécesseur se rangera de toute façon dès qu’un « trou » se présentera.

K pour klaxon

Il y a le klaxon mais il faudrait ajouter, l’appel de phare, le warning. Il faut les bannir. Ces fonctionnalités de votre véhicule sont à réserver en cas de danger et uniquement dans ce cas.

Si vous klaxonnez à tout bout de champ, comment faire la distinction entre un coup de klaxon « préventif » d’interfile et le coup de klaxon pour un réel danger ? Idem pour l’appel de phare et le warning.

C’est valable aussi bien pour un automobiliste que pour un autre deux roues. L’auto ou le deux roues ne sont pas dans votre tête et ne peuvent donc pas savoir ce que « signifie » ce coup de klaxon, cet appel de phare ou le warning.

D’autant que le phare peut porter loin. Ce n’est donc pas le précédent deux roues ou voiture que vous pouvez gêner mais celui qui peut être quatre ou cinq positions devant !

Ce n’est pas parce que vous êtes en interfile que vous ne mettez pas de clignotant pour changer de voie. Au contraire ! Votre suiveur le plus proche ne pourra que vous remercier de cette attention et laissera encore plus de distance entre lui et vous.. Mais si vous avez le warning en fonction, impossible de comprendre que vous voulez vous rabattre sur la droite ou sur la gauche si les deux clignotants fonctionnent en même temps.

S pour signaux

Attention aux signaux que vous envoyez aux autres conducteurs et notamment aux autres deux roues qui vous suivent.

Si vous êtes en interfile et que vous vous rangez sur la droite ou sur la gauche, cela signifie, pour celui qui vous suit, que vous le laissez passer. Ne soyez donc pas surpris de voir qu’il vous double alors que vous pensiez simplement revenir à une conduite dans une file pour reprendre l’interfile ensuite.

Attention aussi si vous décidez de laisser passer un autre véhicule, deux ou quatre roues. Celui qui vous suit et même ceux de derrière n’ont surement pas vu ni compris votre manœuvre. Si c’est le cas, n’hésitez pas à faire un signe de la main, main ouverte qui descend et monte. Ce signe veut dire qu’il faut ralentir et le conducteur comprendra qu’il faut chercher un danger quelque part.

Enfin, si vous êtes en interfile et que devant vous, il n’y a personne et que derrière vous, ils sont une cinquantaine, ne cherchez pas. C’est vous qui provoquez ce bouchon. Plutôt que d’énerver vos suiveurs, il vaut mieux, dès qu’un trou se présente dans les files de voitures, vous y engouffrer et laisser le gros du cortège passer.

Inutile de prendre des risques en interfile et autant les prévenir en pensant au RISKS !

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles