Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Conseils > Avant > Ados et scooters : conseils pour sa conduite

Ados et scooters : conseils pour sa conduite

mercredi 18 septembre 2013, par AnneFlo

Séduit par la praticité et l’autonomie qu’un scooter pourrait apporter à votre enfant, vous avez accepté qu’il en ait un. Voici quelques conseils pour que votre ado conduise au mieux.

Fixer des règles claires

Vous êtes d’accord pour que votre progéniture conduise un scooter, mais pas question de ne pas fixer de règles pour autant. Il faut mettre au point des règles claires entre lui et vous.

Votre enfant peut être grisé par cette nouvelle autonomie et le plaisir de la vitesse. À vous de lui faire connaître ses droits (d’utiliser le véhicule pour aller à l’école, pour les loisirs, etc.) et ses devoirs (respecter les autres usagers, etc.), tout en ouvrant le dialogue.

Votre ado doit particulièrement s’engager à :

  • ne pas débrider son véhicule, c’est dangereux et l’amende peut aller jusqu’à 750 euros ;
  • respecter le Code de la route ;
  • rouler prudemment, sans tenter de faire des figures acrobatiques ;
  • conduire avec un casque en bon état et toujours attaché ;
  • porter un équipement adéquat ;
  • ne transporter un passager que si l’homologation du scooter l’autorise, et ne jamais prêter son véhicule même pour "jouer" ;
  • entretenir et prendre soin de son deux-roues.

Vous pouvez également lui demander de participer aux dépenses qu’engendre son scooter (participation à l’achat, essence, réparations, assurance...).

Si vous constatez que votre ado ne respecte pas ces règles, interdisez-lui purement et simplement de rouler. À son âge, il a des responsabilités et doit les assumer. Il faut qu’il prenne conscience que ses actes peuvent entraîner des conséquences lourdes pour lui et pour autrui, et qu’il ne s’agit pas d’un jeu.

De votre côté, vous devez vous assurer que votre enfant est bien équipé et qu’il n’a pas trafiqué son scooter.

Son premier véhicule

Dès 14 ans, votre enfant peut conduire un cyclo limité à 45 km/h. Il doit cependant être titulaire du permis AM, remplaçant du Brevet de sécurité routière (BSR). Il s’acquiert après une formation de 7 heures, sans examen, qui coûte environ 200 euros.

Pour choisir le véhicule qui sera le sien, faites attention à plusieurs détails : la hauteur de la selle (conseil : le conducteur doit pouvoir voir au-dessus du pare-brise), les amortisseurs selon le poids de votre progéniture (il peut alors être intéressant d’acheter un scooter équipé de freinage couplé), etc.

Une fois le cyclo acheté, l’ado équipé, il faut se pencher sur l’assurance ! Le scooter de votre enfant doit au minimum bénéficier d’une assurance Responsabilité Civile. Cependant, pour un cyclo neuf, mieux vaut choisir une assurance scooter à la couverture plus large : garanties Défense Recours, Assistance 50 km, garantie Casque, garantie Vol, etc. En savoir plus avec Euro-Assurance.

Attention, si votre enfant débride son scooter, son assurance peut refuser de l’indemniser en cas d’accident, voire résilier son contrat.

Prudence donc et en tant que parents, soyez attentifs !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Scooters 50cc : les (très) bonnes raisons pour s’y mettre

Les arguments pour passer au scooter 50cc ne manquent pas : temps de trajet raccourci, stationnement facilité et de porte-à-porte, prix du plein divisé par 5, par 10… Les raisons ne manquent pas pour acheter un scooter 50cc. Voici les raisons les plus évidentes. 50cc et permis de conduire Un des (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais