Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Opinions > Conduite > Stationnement deux roues motorisés : Charenton-le-Pont et Vincennes (...)

Stationnement deux roues motorisés : Charenton-le-Pont et Vincennes encaissent

lundi 2 avril 2018, par Christian

Charenton-le-Pont et à Vincennes vont avoir le privilège d’être les premières villes en France à instaurer le stationnement payant pour les deux roues, à compter de ce lundi 2 avril pour Charenton. Le Val de Marne à la pointe de la modernité ?

C’est en tout cas, l’une des conséquences de la délégation de compétence mise en place avec la loi MAPTAM, Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles. En clair, cette réforme offre une nouvelle compétence aux collectivités locales, pour la gestion de la politique de stationnement et plus généralement de la politique de mobilité dans les territoires. Pour ces deux municipalités, il ne s’agit en en aucun cas de mesures anti-deux roues mais de mesures contributives. Les deux roues contribuent, au même titre que les autres véhicules, au coût du stationnement. Plus précisément, les deux roues paient globalement un tiers du prix d’une voiture. C’est approximativement l’espace qu’un deux roues occupe sur la voie publique, par rapport à une auto.

Pour la ville de Charenton-le-Pont, cette politique de faire payer les deux roues correspond aux « demandes des administrés qui souhaitaient des actions concrètes pour mieux maîtriser leur stationnement dans la ville qui, depuis trop d’années, empiètent sur les espaces réservés aux piétons ». Une solution aurait été d’aménager des zones adéquates, sans forcément faire payer les deux roues.

Car si le deux roues est aussi nombreux dans les rues des villes, c’est qu’il correspond à une nécessité et un besoin. Besoin de se déplacer et nécessité d’un mode de transport qui permette la maitrise du temps. Les transports en commun ne permettent pas un déplacement de porte à porte et sont tributaires des horaires de service. La voiture permet de s’affranchir des horaires et permet un déplacement de porte à porte mais cela se fait au prix d’une perte de temps, passé dans les embouteillages. Si le deux roues occupe effectivement un tiers de l’espace occupé par une auto, à l’arrêt, Charenton-le-Pont oublie qu’à l’usage, le deux roues occupe l’espace public bien moins longtemps qu’une auto au bénéfice d’une moindre pollution.

Le court terme d’un stationnement payant, d’un côté, et de l’autre, le long terme d’un déplacement vertueux.

Coût et carte du stationnement payant à Charenton-le-Pont

Temps Zone verte Zone rouge
10 minutes 0,07 € 0,07 €
15 minutes 0,10 € 0,14 €
20 minutes 0,14 € 0,20 €
25 minutes 0,17 € 0,27 €
30 minutes 0,20 € 0,33 €
35 minutes 0,40 €
45 minutes 0,24 € 0,47 €
50 minutes 0,27 € 0,53 €
55 minutes 0,33 € 0,60 €
1 heure 0,40 € 0,66 €
65 minutes 0,43 € 0,73 €
75 minutes 0,47 € 0,80 €
80 minutes 0,50 € 0,86 €
85 minutes 0,53 € 0,93 €
90 minutes 0,57 € 1,00 €
95 minutes 0,63 € 1,06 €
100 minutes 0,66 € 1,20 €
110 minutes 0,73 € 1,26 €
2 heures 0,80 € 1,33 €
3 heures 1,20 € 3,50 €
4 heures 1,60 € 10,00 €
5 heures 2,00 €
6 heures 2,40 €
7 heures 2,80 €
8 heures 3,20 €
9 heures 3,60 €
10 heures 10,00 €

Pétition contre le stationnement payant.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Digishoot de DigiPoste : photos certifiées

On ne saura pas trop ce qui a pris à La Poste, via DigiPoste, de développer et lancer cette application mais elle peut avoir son intérêt, notamment en cas d’accident. L’application en question s’appelle Digishoot et elle permet de prendre des photos avec son smartphone. A la différence des photos que (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais