Canvas Logo

Scooter la nuit à Paris : quatre conseils pour rouler en toute sérennité

mardi 25 septembre 2007 , par asso-scooter

Rien de plus agréable que de profiter de Paris la nuit, en dehors toute considération de trafic. Quatre règles à retenir pour circuler dans Paris.

Se ranger et si possible être à deux

Contrairement à ce que vous pouvez faire dans la journée, il faut se ranger pour rouler la nuit. Plutôt que d’aller chercher l’axe médian des voies pour remonter les files, il faut plutôt rouler rangé sur sa voie et bien sûr faire attention aux ouvertures de portières.

Cette précaution vous permettra d’éviter des éventuelles voitures ou autres qui peuvent circuler vite, très vite parfois, la nuit et qui peuvent empiéter sur votre chaussée.

Si vous en avez la possibilité, circulez avec un autre scooter.

Croisement = ralentir

Avec les nombreux carrefours à Paris et les feux qui y sont installés, votre sécurité ne dépend pourtant que de vous. Et déjà que de jour, le passage de carrefours peut se révéler être un réel danger, cela est encore plus vrai la nuit.

Il faut ralentir, même si le feu est au vert, et passer en vérifiant la présence d’autres véhicules.

La nuit, le respect des feux est encore plus aléatoire que de jour. Et les radars de feux ne sont installés qu’aux carrefours jugés accidentogènes. Il y en avait en 2006, 78 sur le Vésinet, 57 à Metz, 54 à Nancy, 75 à Paris, et 31 à Toulouse. On est donc loin de couvrir toutes les intersections sur Paris.

Si certains ont la bonne idée de griller le feu en le faisant au pas, d’autres ne se gênent pas pour passer ces carrefours à vitesse soutenue.

Surveiller ses arrières

Au feu, vous pouvez admirer les monuments et bâtiments de Paris, mais il faut toujours garder un oeil sur ses rétroviseurs et être prêt à accélérer.

Une voiture lancée, même à vitesse modérée, peut surgir et ne pas vous avoir vu. Une bande de noctambules peut vouloir partager avec vous l’euphorie de leur soirée.

Grands axes

Préférez les grands axes roulants : les quais d’est en ouest, les boulevards et avenues traversant Paris du nord au sud. Quelque soit l’heure, il y a toujours un peu de monde.

Vous pourrez ainsi, en plus, moduler votre vitesse pour avoir les feux au vert et éviter un arrêt.

Un jour, une nuit à éviter à scooter : le jour de l’an.

Parano ? Non, mais il faut simplement s’adapter à son environnement pour conduire son scooter et profiter de la ville en toute quiétude.

A lire "Bilan 2006 infractions routières : appel à la vigilance"

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles