Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Conseils > Après > Scooter : indispensable révision

Scooter : indispensable révision

jeudi 5 juin 2014, par ClementineM

Si vous n’avez pas beaucoup roulé pendant la période la plus froide de l’année, c’est le moment de ressortir votre scooter du garage ! Mais avant un petit check-up complet s’impose. Suivez le guide.

Vérifiez régulièrement votre scooter

Pendant l’automne et l’hiver, vous avez préféré votre voiture ou les transports en commun ? Mais avec les températures qui se sont radoucies, vous envisagez de reprendre le guidon de votre scooter. Attention, avant de circuler de nouveau, quelques vérifications s’imposent !

Tout d’abord, sachez que même si vous n’avez pas relayé au garage votre deux-roues pendant les mauvais jours, une révision de votre scooter est nécessaire et ce, périodiquement. Cela vous permet non seulement de garantir votre propre sécurité, mais aussi la durée de vie de votre véhicule. Un double intérêt donc !

Quand dois-je effectuer une révision de mon scooter ?

Tout dépend de la fréquence à laquelle vous l’utilisez, si vous ne le sortez que les week-ends ou pour de courtes distances, le réviser tous les 6.000 km semble être une fréquence raisonnable. C’est une fréquence que nombre de constructeurs préconise, surtout si avez une utilisation purement urbaine de votre scooter. Entre accélérations, freinages, votre scooter est fortement sollicité. Dans un environnement plus hostile encore, routes poussiéreuses et dégradées, vous pouvez envisager des fréquences moins espacées, tous les 5.000 km.

Que puis-je faire tout seul ?

Certaines vérifications ne sont pas très compliquées et vous pouvez le faire de votre propre chef. Vérifiez notamment :

-  si vos différents feux fonctionnent correctement (phares, clignotants, etc.) ;
-  l’usure et la pression de vos pneumatiques ;
-  si la batterie n’est pas déchargée ;
-  tous les niveaux (huile moteur, liquide de frein, etc.) ;
-  les différents câbles (accélérateur, freins, embrayage) ;
-  si votre chaîne est bien graissée ;
-  si vos freins sont opérationnels ;
-  la transmission et la propreté du moteur.

Sur la route, soyez aux aguets du moindre bruit qui vous paraitrait suspect. Au premier doute, mieux vaut emmener votre scooter au garage le plus proche. Et si réparation il y a, faites-la le plus rapidement possible.

Pourquoi emmener mon scooter chez un professionnel ?

Solliciter l’aide d’un garagiste ou d’un concessionnaire présente de nombreux avantages, tout particulièrement si vous ne vous y connaissez pas en mécanique. Avec le concours d’un spécialiste, vous êtes certain que votre scooter sera comme neuf.

Tous les éléments seront ainsi minutieusement vérifiés et des réparations proposées en cas de défaut.

De plus, lorsque vous déciderez de revendre votre véhicule, le livret d’entretien bien garni rassurera le futur acquéreur sur le bon état du deux-roues qu’il désire acheter. C’est particulièrement valable si votre scooter est encore sous garantie.

Au final, tout le monde est gagnant, ou presque... Une telle révision vous coûtera entre 150 et 200 euros. Une certaine somme certes mais en cas de souci mécanique non traité, cela pourrait vous faire débourser beaucoup plus...

Vous pouvez opter pour des forfaits qui sont proposés maintenant dans des chaînes d’entretien rapide. L’avantage est que le prix est parfois divisé par deux pour une révision. L’inconvénient est que ces chaînes montent des pièces compatibles et non d’origine de la marque de votre scooter. À vous de voir ce que vous privilégiez.

Si vous optez pour entretenir vous-même votre scooter, conservez les factures des pièces et notez le kilométrage auquel vous avez effectué le changement des pièces. Ce sera un bon aide-mémoire et en cas de litige, vous aurez la preuve que votre scooter ne souffre pas de défaut d’entretien.

Assurance scooter et défaut d’entretien

En effet, si vous avez un accident de la route à cause d’un défaut d’entretien de votre part, votre assureur peut réduire votre indemnisation ou, dans le pire des cas, refuser de vous prendre en charge. Vous l’aurez compris, pour que votre assurance scooter vous couvre, il faut être scrupuleux sur la révision périodique de votre scooter et veillez au quotidien à son bon fonctionnement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Entretien scooter : des soins, pas la ruine

Entretenir son scooter, c'est bien et sans se ruiner, c'est encore mieux. Pare-brise, compteurs, rétroviseurs et écran de casque Un pare-brise propre, c'est être assuré d'y voir au travers quelque soit le temps. Par beau temps passe encore qu'il soit sale, vous arriverez toujours à y voir un peu au (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais