Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Conseils > Pendant > Refroidissement éolien : relation entre température ambiante et (...)

Refroidissement éolien : relation entre température ambiante et vitesse

jeudi 2 février 2012, par Arthur

Par ces temps de grand froid, l’ASF propose un rappel sur la notion de froid éolien qui permettra à chacun de s’équiper en conséquence pour continuer de rouler à scooter.

C’est Paul Siple et Charles F. Passel qui ont développé le concept facteur du refroidissement éolien juste avant l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale lors d’expériences en Antarctique. Les deux chercheurs en tirent une relation dès 1940 mais elle ne sera publiée qu’en 1945 dans le Journal of American Philosophical Society à cause de ses utilisations militaires probables.

Le refroidissement éolien désigne une sensation ressentie directement par le corps d’un être vivant à sang chaud. Le déplacement d’air, en soi, ne fait pas baisser la température. Cependant, un homme ou un animal forme une couche d’air à la surface de sa peau grâce à son métabolisme interne. L’air est un excellent isolant thermique et cette couche emprisonnée dans les vêtements ou la fourrure garde la peau à une température constante, source Wikipedia.

La relation de Siple et Passel était exprimée en watts de perte de chaleur par mètre carré de peau exposée. Ces unités étaient jugées difficiles par le public, le nouvel indice s’exprime maintenant par un nombre ressemblant à la température en degrés Celsius (Canada) ou en degrés Fahrenheit (États-Unis), le format privilégié par la majorité de la population.

Il est souvent légendé comme température ressentie, bien qu’il soit en réalité un nombre sans unité. Ceci signifiant seulement que la valeur équivaut à la sensation ressentie sur la peau par une journée calme à cette température. La formule de calcul du refroidissement éolien est la suivante pour avoir un nombre similaire à des degrés Celsius :

R = 13,12 + 0,6215 T + (0,3965 T - 11,37) V16 où T est température ambiante exprimée en °C et V est la vitesse du vent exprimée en km/h. Le refroidissement éolien n’est pas défini pour des vitesses de vent inférieures à 5 km/h.

Le tableau ci-après résume la notion de refroidissement éolien par rapport à la vitesse du vent :

- Sur fond blanc : conditions pour lesquelles un habillement adapté est suffisant pour permettre une activité normale sans danger.
- Sur fond gris clair : conditions pour lesquelles, équipé d’un vêtement type polaire, seule une activité physique importante et une exposition d’une durée limitée peuvent prévenir une hypothermie.
- Sur fond gris foncé : conditions pour lesquelles une exposition même de durée limitée présente un danger élevé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Faut-il passer au deux roues ?

Un intéressant article de nos voisins Belges intitulé " Faut-il passer aux deux roues ?". Robert DERUMES, l'auteur, y dresse la liste des motivations de ce passage à l'acte et donne un aperçu du parc de deux roues existant à l'époque. L'article date d'un an à peu près. Les motivations sont (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais