Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Conseils > Pendant > Radars : carte des "pièges", selon 40 millions d’automobilistes

Radars : carte des "pièges", selon 40 millions d’automobilistes

mardi 30 avril 2013, par Jean-François

L’association 40 millions d’automobilistes vient de publier un audit des radars en France avec la participation des automobilistes.

Cet audit vient mettre en évidence les incohérences d’implantations de radars. C’est cette incohérence qui participe au rejet d’un système mis en place dans le cadre de la sécurité routière. « 40 millions d’automobilistes » dresse ainsi une carte des implantations piégeuses.

« Lorsqu’un automobiliste se sent piégé, il finit par rejeter tout un système. « Raconte-moi ton radar » a donc pour objectif d’alerter les Pouvoirs Publics sur les situations ressenties comme des pièges » ajoute Daniel Quéro, Président.

Selon l’association, les exemples d’abus sont nombreux : radars en bas des pentes, zones dont les limitations de vitesse changent sans explication… Tout semble fait pour que les véhicules se fassent flasher aussi souvent que possible.

Un autre exemple est situé sur la route entre Tours et Le Mans, dans la Sarthe. Elle est limitée à 90 km/h dans le sens Nord-Sud mais, pendant 500 mètres, dans l’autre sens, elle est limitée à 70 km/h. C’est sur cette portion de route que le radar a été implanté.

Un autre exemple est ce radar situé au sud-est de Montpellier, qui module ses vitesses en fonction de l’heure. Entre minuit et sept heures, la vitesse est limitée à 110km/h. Entre sept et neuf heures, c’est 90km/h. Ensuite, jusqu’à 17 heures, la vitesse repasse à 110km/h, puis à 90km/h jusqu’à 19 heures.

Mais si plusieurs radars donnent l’impression d’être faits pour piéger les automobilistes, beaucoup ont toutefois pour principal objectif de faire respecter les limitations, et donc de sauver des vies. Pour les reconnaître, Pierre Chasseray a une méthode : "le bon radar, c’est celui qui ne flashe plus, parce que la règle est acceptée par tous".

Dans une interview accordée au Parisien/Aujourd’hui en France publiée le 1er novembre 2012, Frédéric Péchenard, Délégué Interministériel à la Sécurité Routière affirmait que « le meilleur des radars, c’est celui qui ne flashe pas » afin de contredire l’argument selon lequel la rentabilité avait un lien direct avec l’endroit d’implantation du radar.

Ce radar qui ne flashe pas, « 40 millions d’automobilistes » l’a retrouvé... Il est en Corrèze et « flashe » 0,0027 fois par jour. Sans aucun doute, le radar de la D17 situé entre Saint Aulaire et la route de Varetz est le meilleur radar de France. En effet, en 2011, il n’aura flashé qu’une seule fois dans l’année. Selon l’argumentaire de la Sécurité Routière, ce radar s’avérerait donc être particulièrement utile en ce qu’il contribue à un total respect de la règle, bien qu’il n’engendre aucun procès-verbal.
 
Et pourtant... Il n’est plus là. Les Pouvoirs Publics ont ainsi fait le choix de se séparer du « meilleur d’entre eux ». Si la question de la rentabilité n’en est pas la cause, alors, pourquoi l’avoir supprimé ? s’interroge « 40 millions d’automobilistes ».

Il faut tout de même relativiser. 72 radars piégeurs, cela ne représente que 3% du parc total. Mais pour qu’une sanction soit acceptée, il faut qu’elle soit comprise.

Pour consulter le livret des résultats de « Raconte-moi ton radar.


Afficher RMTR sur une carte plus grande

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Rouler sous la pluie à scooter

Comme nous l'avons déjà dit, la conduite sur le mouillé représente la difficulté majeure en scooter. Rouler par temps de pluie nous rappelle combien notre équilibre est précaire. Car on ne le dira jamais assez : par temps de pluie, tout est mouillé et tout peut être à l'origine d'une glissade. (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais