Canvas Logo

Quadro Technologie 350D : essai - prise en main

dimanche 23 octobre 2011 , par Patrick L.

Après la présentation officielle du modèle quasi-définitif, il nous tardait de conduire le nouveau trois roues du marché de Quadro Technologie, Quadro Technologie 350D : en avant toute.

Royal Moto France mérite largement son nom car une fois notre demande formulée, nous avons eu droit à un rendez-vous. Royal, nous vous disons !

Tour du propriétaire

A la lumière du jour, le Quadro 350D fait effectivement bien fini. Quelques plastiques sont encore en version provisoire sur le scooter mais dans l’ensemble rien de rédhibitoire. Dès que cette version finale sera disponible, nous ferons un compte rendu.

Pour l’heure, le Quadro 350D est bien campé sur ses trois roues. Le frein de parking est enclenché et le démonstrateur l’enlève. Habitué aux trois roues de la marque Piaggio, la première réaction est de maintenir le Quadro mais ce n’est pas nécessaire. Avec ce système hydraulique au travers des pistons, le Quadro tient tout seul s’il est bien droit. Des explications sont également données sur la façon de prendre de l’angle avec le Quadro.

Ce maintien du scooter permet de le manœuvrer à l’arrêt et aux feux, nul besoin d’enclencher un dispositif électronique, le Quadro sait se tenir.

L’angle d’ouverture de selle qui nous paraissait étroit permet cependant de glisser un casque, un sac et de menues affaires dans le coffre qui engloutira le tout sans broncher. Pour ouvrir celui-ci, il faut mettre le contact. L’explication qui est somme toute acceptable est que, dans l’ordre, le conducteur met le contact, allume le moteur, farfouille dans le coffre pour s’habiller, s’équiper et pendant ce temps, le moteur chauffe. Toujours est-il qu’il faudra faire attention lors de l’ouverture du coffre car le contact est mis.

Le contrôle qualité de RMF a signalé qu’ici ou là, des plastiques étaient mal ajustés. Cela ne nous avait pas frappés et il faut vraiment passer le doigt dessus pour s’en rendre compte. Par contre, nous notons que le câble de frein de parking ressort sous le scooter. Il mériterait d’être intégré à l’intérieur du carénage.

Mais ce n’est pas le tout, un essai sur route nous attend.

Poste de conduite

Contact. Les aiguilles vont et viennent pour nous prévenir que nous sommes en présence d’un moteur à injection. Le tableau de bord est rétro-éclairé bleu. Du plus bel effet. Au gauche, les voyants habituels : frein de parking, injection... Au centre un gros compte-tours à aiguille prend place avec une zone rouge à 8.000tr/mn. Dans le coin droit du compte-tours, une fenêtre digitale à segments indique le niveau d’essence.

Dans la fenêtre de droite, un large écran numérique affiche le compteur de vitesse. Les chiffres sont assez gros pour ne pas avoir à les déchiffrer en roulage. Vous n’aurez aucune excuse en cas de dépassement de vitesse. Des indications supplémentaires trouvent place dans cette fenêtre, les voyants de clignotants, l’heure...

Nous avons beau chercher, pas d’indicateur de température moteur. Il faudra donc compter le nombre de kilomètres ou les minutes passées pour savoir si votre moteur est à température.

Les rétroviseurs sont sur le guidon et se règlent facilement. Les commodos tombent bien sous les doigts et les clignotants émettent un rappel sonore en plus du rappel visuel.

Conduite

Pression sur le démarreur. Le moteur se lance dans un bruit qui rappelle... le T-Max. Aucun signe ou bruit désagréable du lanceur. Le moteur démarre au 1/4 de tour. Celui-ci émet une belle sonorité, contenue, feutrée et un peu métallique.

Pendant que le moteur chauffe au ralenti, l’aiguille du compte-tours varie à peine, pas de ratés ni de vibrations qui remontent sur les pieds ou au guidon.

Une fois au guidon, la première impression est que le scooter est large, très large. Cette impression est renforcée par le fait que le tableau de bord revient amplement vers le conducteur. Au niveau dimension hors tout, le Quadro 350D ne fait pourtant que 65mm de plus que le Piaggio.

Avec prudence, nous donnons le premier coup de gaz. Le Quadro 350D répond instantanément. Dès les premiers tours de roue, la qualité de l’amortissement surprend. Le train avant filtre parfaitement les imperfections de la route. Nous profitons de ces quelques mètres pour mener le scooter de droite et de gauche. Là aussi, il répond à la moindre sollicitation, à condition de bien amorcer le mouvement au guidon.

Cette particularité du Quadro est importante. En prenant un virage « normalement » en penchant simplement comme sur un deux roues traditionnel ou comme sur le trois roues de Piaggio, le Quadro élargit considérablement la trajectoire. Comme s’il mettait du temps à réagir. En amorçant le virage au guidon, la prise d’angle que permet le Quadro 350D est stupéfiante de facilité. Et comme le Quadro ne bronche pas du tout, quelque soit le revêtement ou les imperfections de la route, on se surprend à enrouler et à s’amuser à prendre de l’angle avec le Quadro 350D.

La suspension arrière contribue au plaisir de la conduite. Ni trop mou, ni trop dur, l’amortissement arrière complète idéalement le train avant.

Ce côté joueur du scooter est favorisé par le moteur.

Moteur

Avec ses 313cc et ses 23Cv, le bloc Aeon s’en tire avec les honneurs. Il est coupleux dans les bas régimes et relance bien le Quadro 350D aux vitesses usuelles. Si vous êtes du genre civilisé ou fatigué, une relance vers les 5.000 tr/mn sufira.

Mais si vous êtes du genre joueur, il faudra pour cela ne pas hésiter à aller chercher la puissance dans les tours. Vers les 6.000-7.000 tr/mn, le Quadro 350D donne de la voix, avec un caractère rageur qu’on ne lui soupçonnait pas. Allié au train avant et à l’amortissement arrière, le bloc Aeon fait merveille sur routes. Les accélérations sont suffisantes pour doubler en toute tranquillité camions et voitures, sur petites ou grandes courbes.

Et lors des prises d’angle, il faut le pousser vers cette zone des 7.000 tr/mn. Le Quadro 350D ne peut donner que ce qu’il a mais c’est suffisant pour s’amuser. Nous n’avons pas pu prendre un angle de 40° pour tester la conduite particulière du Quadro 350D. En effet, à partir de 40°, si nous voulons emmener le Quadro sur une courbe, il ne faut pas contre-braquer comme on le ferait sur un deux ou trois roues. Il faut simplement tourner le guidon.

Joueur sur routes, sur autoroute, le Quadro 350D montre un autre visage. Mais cela est dû à la puissance du moteur. Avec seulement 313cc et 23Cv, il ne faut pas s’attendre à figurer dans le livre des records. Nous avons atteint la vitesse de 123 km/h à 7.000 tr/mn. Il reste encore 1.000 tours à prendre et notre moteur avait tout juste un peu moins de 500 km. A voir la vitesse maxi avec un moteur rodé et libéré. Avec le Quadro 350D vous ne vous trainerez pas sur la file de droite, vous ne serez pas non plus collé sur la file de gauche mais vous roulerez tranquillement sur la voie du milieu.

Même à cette vitesse et sur autoroute, le Quadro 350cc est serein sur autoroute. Les jointures de files sont oubliées. Les grandes courbes qui font frémir d’autres scooters sont prises sans aucune appréhension. Toujours l’efficacité du train avant-châssis-amortissement arrière.

Protection

Le bas des jambes est exposé aux turbulences aérodynamiques. La faute au ponton qui est large et repousse les pieds à l’extérieur du tablier. Dommage car il ne manque pas grand chose pour pouvoir être abrité correctement. Là-aussi, rien de rédhibitoire car de toute façon, à la longue, on s’habitue.

Le pare-brise qui nous semblait court dévie correctement l’air au dessus du casque, à condition de mesurer moins de 1.70m. Au-delà, il faudrait prendre le pare-brise haut. Attention toutefois, de pouvoir y voir à travers en temps de pluie.

Le passager est assis en hauteur et bénéficie de la protection générale. La position des repose-pieds est parfaite pour envisager de longs voyages. Il n’y a que la ligne de force de la carrosserie qui est un peu trop saillante et vient gêner sur les mollets.

Freins

A ce chapitre, le Quadro réalise le sans faute. Les freins se montrent progressifs et mordants, voire même un poil sec. C’est que la course des leviers est très courte.

Au frein gauche, freinage intégral, tout comme à la pédale au pied droit. Le levier droit commande uniquement le frein avant.

Le freinage intégral répartit la pression sur l’avant et l’arrière et garantit des freinages sécurisés mais perturbera les conducteurs issus de la moto ou issus des scooters à freinage séparé.

Il faut un petit temps d’adaptation entre la pédale et le levier car au début, on hésite entre frein au pied ou à la poignée gauche. Finalement, c’est la poignée qui prime et le ressenti qu’ils offrent est suffisant pour doser le freinage.

A voir toutefois sur chaussée mouillée car encore une fois, le freinage est un peu sec.

Conclusion

Attendre ou ne pas attendre. Quadro et RMF ont fait le choix de différer le lancement du Quadro 350D et ce choix s’avère judicieux. Hormis les plastiques qui seront revus, le Quadro 350D dans la version que nous avons essayé est abouti et (presque) sans défaut. Des défauts de jeunesse.

Un nouvel intervenant dans le milieu du trois roues, c’est plus de choix pour les futurs propriétaires et des visions différentes du même produit qui viennent s’enrichir les unes les autres.

De plus, nous avons le privilège d’assister à la naissance d’une marque, d’un produit et d’une technologie, alors, nous n’allons pas bouder notre plaisir !

Portfolio

  • Essai Quadro Technologie 350D : prise d'angle
  • Essai Quadro Technologie 350D : prise d'angle
  • Essai Quadro Technologie 350D : train avant
  • Essai Quadro Technologie 350D : avant gauche
  • Essai Quadro Technologie 350D : avant droite
  • Essai Quadro Technologie 350D : arrière droit
  • Essai Quadro Technologie 350D : arrière gauche
  • Essai Quadro Technologie 350D : tableau de bord
  • Essai Quadro Technologie 350D : train avant
  • Essai Quadro Technologie 350D : feux arrière

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles