Canvas Logo

Quadro 350D : avis et comparaison Piaggio

jeudi 22 décembre 2011 , par Asso-scooter.org , Emmanuel G.

Après l’essai du Quadro 350D, les essayeurs, Christian et Emmanuel, comparent le nouveau Quadro au trois roues de Piaggio.

ASF : que pensez-vous de la ligne du Quadro 350D ?

Emmanuel :

« Visuellement le Quadro est beau et racé. Son train avant est imposant avec ses grandes roues et le vaste jour présent entre les différents éléments du système, qui dévoile en bonne partie son fonctionnement.
Les clignotants et feux de position à LED, les optiques au dessin sophistiqué donnent un regard moderne à l’engin.

En montant dessus j’y suis installé très à l’aise : je mesure 1,84 m et le gabarit du scooter est très bien adapté à ma taille. Je ne peux pas plus allonger les pieds que sur le Piaggio. La pédale de frein (absente du Fuoco) est assez petite et pousse relativement peu le pied vers l’extérieur.
Le guidon est large - et les mains sont du coup exposées aux intempéries -, les commandes tombent naturellement sous les pouces.
Les repose-pieds escamotables - très bien intégrés - ont tendance à se replier à l’accélération suivant la façon dont on s’appuie dessus. »

Christian :

« Rien à redire sur la ligne. Le « regard » du Quadro est différent des autres scooters et lui permet d’être reconnaissable entre mille.

La largeur du tableau de bord surprend toujours mais c’est une question d’habitude. »

ASF : le HTS vous a convaincu ?

Emmanuel ;

« Il est nettement moins surprenant que celui du MP3. Il permet de pencher franchement et le Quadro frotte finalement assez tard. Le large guidon reste très facile à manier malgré des roues plus grandes que sur le MP3 et autorise des changements de direction et surtout d’angle faciles et rapides : on se rendrait à peine compte de la présence de deux roues ! Le HTS est plus léger que le parallélogramme MP3... Ceci explique cela a priori...

Contrairement au Piaggio pas de bouton de roll-lock, et pour cause, mais un gros levier rouge au tableau de bord, qui correspond au frein de parking et bloque tout d’un coup : position de roulis du train avant HTS et rotation des roues - je n’ai pas vu lesquelles précisément sont bloquées. Ce gros levier est plus facile d’accès que sur les MP3 : haut et large il est facile de le manipuler avec les gants.

Maintenant, la gestion du roulis sur le HTS. Ici pas de roll-lock comme sur les MP3. Seulement un gros frein qui bloque à la fois position du train et mobilité du Quadro. Le HTS possède une résistance intrinsèque au mouvement de roulis, qui permet éventuellement si l’on s’arrête bien en équilibre de ne pas avoir à poser pieds à terre.
Mais une petite pichenette sur l’épaule du conducteur, un regard de côté suffisent à déséquilibrer l’équipage tout en douceur et de façon très fourbe : on s’apercevra de ce déséquilibre peut-être un peu trop tard... Finalement, la seule solution est de mettre le frein de parking pour tout bloquer à chaque fois que l’on s’arrête... J’ai donc abandonné cette idée de rester en équilibre, pour poser les pieds comme sur un deux-roues. Le MP3 avec son temps d’attente du blocage d’une fraction de seconde réclame certes l’acquisition d’un coup de main, mais il est sûr. »

Christian :

« Sur mon trois roues, à cause de ce temps de décalage entre la mise en marche du roll-lock et sa prise d’effet, je le mets rarement. Je me suis retrouvé à l’arrêt, penché ou dans une direction qui n’était pas celle que je souhaitais.

Avec le HTS, en s’arrêtant droit, pas de mauvaise surprise à avoir. Le Quadro reste dans la position souhaité et si finalement, il s’arrête penché, il n’y a qu’à mettre pied à terre pour le redresser. Pour ma part, je préfère le HTS de Quadro au système Piaggio. Il fait plus « naturel » que toute cette électronique mise en oeuvre par Piaggio. Je trouve que la relative simplicité du HTS de Quadro est aussi la garantie de la bonne tenue dans le temps de celui-ci. Il y a moins de pièces en mouvement ou nécessaires au HTS, ce qui est également synonyme d’intervention moins longue et donc moins onéreuse. »

ASF : le moteur du Quadro vous a convaincu ?

Emmanuel :

« Une fois le moteur démarré (instantané ce qui est normal pour notre modèle d’essai flambant neuf), on sent ses petites vibrations de manière raisonnable sur la machine, rien de gênant.

L’embrayage est très doux. À la décélération j’ai essayé de percevoir le moment où la prise sur la roue arrière est lâchée, ce qui donne immédiatement sensation de roue-libre sur le MP3. Ici je n’ai pas perçu le moment où c’est le moteur qui freine et celui où c’est la résistance au roulement de la partie cycle seule qui agit... Très bien fait.

La machine n’est pas particulièrement véloce sur les premiers mètres mais très vite elle accélère franchement et autorise finalement des départs étonnants pour un 350. Merci la différence de poids avec le MP3 ! Le son du moteur/échappement est différent de la concurrence, et finalement agréable quoique d’un volume assez élevé. C’est en reprise que les accélérations sont les plus gratifiantes. Tout ayant une limite, le jeu se calme rapidement arrivé sur les voies rapides et autoroutes. Cet ensemble moteur-transmission est particulièrement bien adapté aux réseaux secondaires et s’y révèlera très amusant.

Notre version est équipée d’une bulle de taille moyenne, insuffisante pour être bien protégé, il est donc probable que la pénétration dans l’air sera encore plus dure avec une bulle haute. »

Christian :

« Pour tout dire, je ne pensais pas m’amuser autant avec le Quadro 350D. Ce moteur est comme le Dr Jekyll. Sage et lisse dans les plages usuelles d’utilisation, jusqu’à 5.500 tr/mn, il se transforme en Mr. Hyde vers les 6.000tr/mn. Et réveille des instincts que vous auriez pu croire endormis à jamais, ou insoupçonnés en vous.

Les plus exigeants diront que le moteur consomme (un peu) quand on taquine la zone rouge, qu’il est (un peu) expressif quand il est proche de la zone rouge mais c’est son caractère, sa personnalité. Et rien ne vous empêche de jamais voir que le bon Dr Jekyll ! »

ASF : que pensez-vous de la tenue de route ?

Emmanuel :

« Sur le Quadro 350d, les roues étant pourtant plus grandes donc moins sensibles aux chaos, on devrait encore moins sentir les irrégularités de la route que sur le MP3. Étrangement c’est le contraire qui se passe. On sent les trous et bosses dans lesquels une seule roue passe : le guidon pousse alors du côté concerné. Rien de bien gênant : on le sent simplement.

Pour ma part je m’étais habitué à la sensation jet-ski de Piaggio et trouvais jouissif de ne quasiment plus du tout sentir ces défauts de revêtement (ou lorsqu’il n’y a pas du tout de revêtement ;)...).

En passant rapidement sur des bosses un peu sèches et avec les deux roues en même temps, le HTS rebondit. Le train avant semble se comporter comme s’il n’était suspendu que sur un seul point : ce n’est pas le cas en réalité car il y a un amortisseur pour chaque côté.

Il me reste l’impression que le MP3 filtre mieux la route et est un peu mieux amorti. Le poids plus lourd du parallélogramme Piaggio, sa géométrie complexe induisent sans doute une liaison moins directe au guidon avec la route - ce qui ne reste qu’une sensation pour le conducteur puisque l’adhérence est exceptionnelle. Tandis que le Quadro laisse plus au conducteur la sensation de la route. »

Christian :

« Pour moi, le train avant du Quadro étant beaucoup plus léger que celui du Piaggio, on retrouve les sensations de la route. Et surtout, sur le Quadro, il y a un équilibre entre le train avant et le train arrière. Sur le Piaggio, si le train avant filtre bien, on peut même dire gomme bien la route, et maintient le trois roues de Piaggio, le train arrière ne reste qu’un « simple » train de scooter. Du coup, si l’avant « tient bien le pavé » comme on dit, l’arrière peut décrocher comme sur n’importe quel scooter. Sur le Quadro, pas de mauvaise surprise de ce genre. Le couple avant-arrière est équilibré, les sensations sont identiques entre les deux, le cadre est rigide et fait parfaitement la liaison entre les deux. Les prises d’angle se font en toute confiance et les roues avant de plus grand diamètre que sur le Piaggio contribuent au fameux effet gyroscopique. »

ASF : si vous deviez comparer les freins du Quadro à ceux du Piaggio ?

Emmanuel :

« Le freinage sur le Quadro est excellent, bien meilleur que le MP3. Moins de kilogrammes à freiner se sentent, et l’assistance du freinage est plus efficace. »

Christian :

« Comme Emmanuel, j’ai trouvé que les freins du Quadro 350D sont excellents. Ils offrent un bon ressenti, sont puissants, progressifs. Avec un poids moindre par rapport au Piaggio, il n’y a pas cette sensation de « poussée », comme sur un camion, quand on freine avec le Quadro. Ses grandes roues contribuent également à la bonne accroche de la route. »

ASF : que diriez-vous en conclusion ?

Emmanuel :

« En conclusion j’ai été séduit par le Quadro : châssis excellent, moteur volontaire, freinage remarquable, esthétique novatrice. Je l’ai moins été par son assise et sa suspension fermes, l’échappement bruyant à la longue et des retours dans le guidon dont je ne veux plus de la part d’un trois-roues. Je pense aussi aux personnes petites qui auront du mal, et je me félicite pour les grands qui n’auront pas de courbatures...
Ce Quadro représente un concurrent sérieux et dynamique au MP3. J’accueille son arrivée sur le marché avec plaisir. »

Christian :

« En conclusion, je dirai qu’un nouvel acteur dans le monde du scooter en général et dans celui du trois roues, de nos jours et dans le contexte économique actuel, c’est en soi une performance et une chose trop rare pour ne pas l’apprécier.

Le Quadro 350D ne fait que suivre Piaggio sur le terrain du trois roues mais il n’en demeure pas moins un précurseur. Précurseur car la technologie est totalement différente de celle de Piaggio et précurseur car le trois roues n’est qu’une étape dans le développement du quatre roues. Et l’idée d’un deux roues à quatre roues, c’est paradoxal et tout simplement génial. »

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles