Canvas Logo

Peugeot Satelis 500 cc : essai

lundi 30 juillet 2007 , par asso-scooter

Satelis 500 cc
C’est par un bel après-midi de juillet que nous avons pu essayer le Satelis 500cc. Bel après-midi car il pleuvait moins que le matin et les routes avaient l’avantage d’être sèches.

Le modèle essayé est le modèle intermédiaire de la gamme, le City avec l’antivol intégré. La version Exécutive (antivoll+Abs) ne sera disponible qu’en septembre.

Tour du propriétaire

Prise en main

Béquillage-débéquillage
Le débéquillage se fait sans aucun souci, une main sur le guidon, une autre sur la poignée passager qui nous a paru très carrée et le scooter descend de sa béquille centrale sans effort.

Idem pour le béquillage. L’ergot de la béquille est facile à appréhender et en poussant, on ne sent quasiment pas les plus de 200kg du scooter.

Position de conduite

La position de conduite du Saelis est évidente. Le guidon n’est pas trop bas ni trop près du conducteur. La selle semble juste dure, mais après un certain temps dessus, c’est vite oublié. L’aspect de la partie conducteur rappelle le velours. Il y a bien un dénivelé entre la partie passager et la partie conducteur mais hélas, pas de réglage en profondeur par un dosseret ajustable.
Satelis 500 cc : compteurs et comodos

Poste de conduite

Chez Peugeot, il faut s’habituer à ces boutons qui font penser à des jouets. Mais il faut reconnaître qu’ils tombent bien sous la main. A gauche, passage phare-route, clignotant, klaxon. Mention spéciale pour l’appel de phare gachette. A droite, coupe-circuit, warning et démarreur. Du classique en somme mais tout est là.

Les compteurs cerclés de chrome valorisent l’instrumentation et le scooter. A gauche, tachymètre, à droite compte-tours et entre les deux, informations de fonctionnement. Kilométrage, température, niveau d’essence, heure... Là aussi, tout y est.

Il ne manque rien mais ces informations nous ont semblé bien petits. Il faut vraiment « lire » les informations au lieu de jeter un simple coup d’œil.

La selle est haute, 795mm, et la partie avant est assez large, mais pas comme le Xmax toutefois. Les petits gabarits pourront donc poser la pointe des pieds sans trop de problème.

Le passager a de la place mais sa partie de selle est beaucoup trop glissante. Lors de fortes accélérations, celui-ci a tendance à glisser. Et sans dosseret, ni top-case, rien ne le retient vraiment d’autant que les poignées passager ne reviennent pas assez sur l’arrière pour que le passager puisse réellement se câler. Notre conseil : adopter une conduite moins nerveuse au risque de perdre votre passagère à chaque démarrage.

Contact. Les aiguilles des compteurs vont et viennent, pression sur le démarreur et le moteur se lance dans un son feutré, plutôt grave. Aucun couinement ni de bruits suspects au ralenti. Il n’y a que l’aiguille de compte-tours qui ne semble pas très stable. Mais c’est infime.
Satelis 500 cc : rangements

Rangements

Les rangements sont dans l’ensemble plutôt petits. Si le coffre sous selle accepte bien deux casques, un gros sac de voyage aura du mal à s’y loger. Il manque de profondeur. Il faudra donc se résoudre à tout transporter à plat.

La boite à gants fermant à clé est munie d’une prise douze volts. Elle est assez profonde pour contenir une bouteille d’eau. Mais dans le cas de petits objets, il va falloir aller les chercher dans le fond et pour l’ouvrir, il faut obligatoirement la clé.

Il existe un dernier rangement au centre du guidon. Pour y mettre des lunettes, un ticket de péage...

Conduite

Moteur

Le moteur qui équipe le Satelis 500 est de la même veine que le X9 500, l’Atlantic 500... bref, d’origine Piaggio, et a bénéficié de quelques améliorations : double allumage, quelques centimètre cubes de plus, et une puissance maintenant de 37.4Cv à 7000 tr et un couple de 42.1Nm à 5 250 tr/mn.

Vous allez certainement dire que ce ne sont que peu de choses mais pourtant...

A l’usage, le moteur a deux visages. En conduite souple, le Satelis permet de rouler sur un filet de gaz, la poignée permet un dosage au mm près. Fini le bruit de gros mono caractéristique des moteurs Master, finis également les cognements. On se croirait presque sur un bi-cylindre tant le moteur est souple et coupleux.

En conduite sportive, le double allumage présent sur ce moteur fait des merveilles. Sur l’ancien Master, il y avait, passé les 6000tr/mn, un côté rageur cf l’article "Piaggio X9 : 2.5 ans et65000km". Sur le Satelis, cette rage semble s’être déplacé sur toute la plage d’utilisation. Conséquence : le Satelis permet des accélérations dignes de moto sportive. La poussée est puissante, linéaire et continue. Et encore notre machine d’essai totalisait moins de 2000km.

La transmission courte qui a été privilégiée si elle favorise les reprises et les accélérations pénalise la Vmax. Avec un bon 160km/h compteur, le Satelis s’en sort toutefois bien et arrive à égaler les autres milieu de cylindrée.
Satelis 500 cc : parties roulantes

Liaisons au sol

Le Satelis est remarquablement bien suspendu. Les suspensions filtrent très bien les irrégularités de la route et aucun choc ni sensation parasite ne filtre au niveau du guidon. Nous avons emprunté une portion de routes pavées et le Satelis ne s’est pas déuni.

Avec un train avant assez vif et un bon gros train arrière qui suit le mouvement, le Satelis permet de conduire ou de piloter, selon, en toute sérénité.

Freins

Même sans ABS, le Satelis freine fort et bien. L’avant nous a semblé moins mordant que l’arrière, un peu moins puissant aussi. Il faudra donc privilégier la poignée gauche pour le freinage et donc le freinage couplé.

A noter en freinant du gauche, un tassement de la suspension arrière au moment du freinage. C’est assez curieux comme impression et à notre connaissance, le Satelis est le seul scooter à réagir ainsi.

Rendez-vous est pris en septembre pour la version Abs.

Protection

Le tablier et le pare-brise protègent relativement bien mais il leur manque toutefois quelques centimètres, notamment pour le pare-brise. Passé 50-60km/h, il devient impossible de rouler casque ouvert tant il y a de l’air qui vient sur la tête du pilote. A vitesse élevée, quelques remous d’air viennent perturber l’agrément général.

Il y a assez de place sur le tablier pour conduire pieds en avant. Mais l’espace est tout de même réduit.

Conclusion

Polyvalent comme l’était le x9 500 et l’Atlantic 500 à leurs époques, le Satelis a encore amélioré le moteur et les liaisons au sol pour le plus grand bien des utilisateurs.

Il faudra toutefois se contenter des plastiques qui donnent une impression de bas de gamme. C’est le cas de la boite à gants, de la trappe à essence. C’est d’autant plus dommage qu’on se dit que le reste du scooter va pouvoir durer dans le temps sans souci.

Mais à moins de 6000 euros, le modèle de base et 6600 euros en version Abs, le Satelis est certainement une bonne affaire et son gabarit contenu en fait le meilleur compromis ville-route.
Peugeot Satelis 500 cc

Messages

  • bonjour,

    pour repondre au tassement de l’ariere lors du freinage au levier gauche, celà vient simplement du fait que le levier gauche n’actionne que le frein arriere. la couplage avant-arriere (pbs) n’est dispo que sur la version executive qui comprend donc l’abs-pbs.
    Sachant celà il est donc normal que l’arriere "s’ecrase" puisque la fonction premiere du frein arriere est d’assoire le scooter/moto afin d’équilibrer les masses. seul le frein avant ralentit la machine.Ceux qui achetent des motos ouscooters de cette cylindrée auront passé leur permis et sauront donc qu’on feine 70% de l’avant et 30% de l’arriere par temps sec.

    salutations.

  • BONJOUR

    MOTARD DEPUIS PLUS DE 30 ANS JE VIENS DE VENDRE MA DERNIERE MOTO POU UN SCOOTER PEUGEOT SATELIS 500.QUE DU BONHEUR VITESSE CONFORT DE CONDUITE MAGNIABILITE.
    CE SCOOTER EST TRES ADAPTE A LA VILLE COMME LA ROUTE ET AUTOROUTE AVEC UNE VITESSE DE POINTE ATTEIGNANT LES 160 KMH AVEC FACILITE.ET UNE CONSO DE 4/5L..
    EN BREF JE NE REGRETTE PAS D’AVOIR ARRETE LA MOTO.
    BRAVO LE COQ FRANCAIS

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles