Canvas Logo

Liberty Rider : se met en quatre pour accompagner votre route

mardi 28 août 2018 , par Christian

Ils sont quatre, ont entre 23 et 30 ans et ont en commun la pratique du deux roues. Il y a Emmanuel Petit, 30 ans, diplômé de l’IFAG (école de management), Jérémie Fourmann, 27 ans, Docteur en traitement du signal et algorithmie, Julien Le, benjamin de l’équipe, 23 ans, diplômé de l’IFAG (école de management) et Martin d’Allens, 28 ans, Ingénieur.

Ce sont eux les créateurs de Liberty Rider et l’histoire de cette société aurait pu commencer par « Il était une fois ».

Elle commence par une évidence-intuition qu’a Emmanuel Petit en octobre 2015. En allant rendre visite à ses parents à moto, Emmanuel s’est demandé ce qui lui arriverait s’il avait un accident sur ces petites routes de campagne en mauvais état et peu fréquentées...

De cette question est née Liberty Rider, après de nombreuses réflexions. Avant de se lancer dans Liberty Rider, Emmanuel et Julien se connaissaient déjà et avaient deux projets de startup menées en parallèle de leurs études. Cela leur a permis rapidement de prendre conscience de la nécessité de s’entourer de personnes aux compétences complémentaires avec une soif d’apprendre et de changer les choses.

Martin et Jérémie, quant à eux, ont fait leurs études ensemble dans une prestigieuse école d’ingénieur à Toulouse et ont mené des projets extrascolaires en parallèle. Après avoir obtenu son diplôme, Martin a commencé à travailler en startup, dans la région Toulousaine, et Jérémie a continué ses études jusqu’à obtenir son doctorat en traitement du signal et algorithmie.

Quand ils se sont tous rencontrés, le courant est tout de suite passé. « Nous étions tous animés par la recherche d’une solution permettant d’améliorer la sécurité et le confort des deux-routistes. ». L’idée de base a muri, évolué avec toujours le même objectif de sauver des vies et de participer à améliorer le quotidien des usagers de deux roues.

Aujourd’hui, au sein de Liberty Rider, les fonctions ont été naturellement réparties. Emmanuel Petit, CEO, s’occupe des relations partenaires et institutionnels. Jérémie Fourmann gère toute la partie data science et algorithmie de Liberty Rider. Julien Le coordonne toutes les actions marketing de Liberty Rider et Martin d’Allens est responsable du développement technique de Liberty Rider sur les deux plateformes mobiles et le web. Et l’équipe s’est étoffée avec une équipe de treize personnes au total.

Liberty Rider : principe

L’application Liberty Rider nécessite un smartphone dont la géolocalisation est activée. Toute l’intelligence de Liberty Rider réside dans le fait que l’application utilise des algorithmes qui distinguent la chute du téléphone ou encore une chute à pied associé à l’accéléromètre du téléphone.
« L’algorithme devient chaque jour plus performant depuis plus de deux ans, en utilisant les capteurs du téléphone, et l’intelligence artificielle. Nous avons analysé plus de 55Millions de kilomètres et des milliers de cas d’accidents pour faire la différence entre une chute de téléphone et une chute à 2RM. C’est un travail complexe mais nous y arrivons petit à petit ».

Pour différencier la chute à pied d’une chute à deux roues, « nous avons mis en place une limite de vitesse en dessus de laquelle l’algorithme est inopérant, et les données des capteurs sont totalement différents d’une chute en 2RM ».

Pour rappel, l’application « écoute » votre conduite.

  1. L’application détecte la chute et géolocalise la victime
  2. Une alarme retentit pendant 5 minutes. Si celle-ci n’est pas stoppée par le motocycliste, l’équipe d’assistance appelle la victime.
  3. Si la victime ne répond pas, une ambulance est envoyée sur le lieu de l’accident.

Inter Mutuelles Assistance

IMA a été créé en 1981, à l’initiative de 3 grandes mutuelles d’assurance (MAAF, MAIF, Macif ) ensuite rejointes par la Matmut, la Mutuelle des Motards, l’AGPM, la MAPA… « Le Groupe IMA nous permet de fournir à nos utilisateurs une plateforme d’assistance accréditée par l’Etat, disponible 24h/24h dans 9 pays d’Europe depuis quelques mois. Bénéficier de l’expertise de ces professionnels, développée depuis plus de 20 ans nous positionne réellement comme un acteur d’assistance pour deux-roues. Ce fût une grande avancée pour Liberty Rider. Grâce à cette collaboration, nous visons l’internationalisation. »

Et demain ?

« Nous avons entamé des projets pour trouver un moyen d’automatiser l’activation de Liberty Rider, notamment grâce à un boitier connecté. Mais nous l’avons mis en suspens pour nous concentrer sur notre coeur de métier qui est l’application. En complément, nous travaillons sur un projet de gants connectés. Ces gants, confectionnés avec le gantier RACER, permettrait à tous les utilisateurs de Liberty Rider d’être avertis des dangers de la route, comme sur WAZE.

Nos quatre riders ne sont pas à court d’idée pour l’application. Ils prévoient d’ajouter des services à l’application et ces services seront payants, dans la formule Premium, à partir de 4.99€/mois. Des roabooks sont mis à disposition des utilisateurs de l’appli, rappel des entretiens, Liberty Rider sait aussi être pratique.

Une levée de fonds réussie, l’international qui leur tend les bras…Le mot "FIN" de l’histoire de Liberty Rider n’est pas prêt d’être écrit !

Liberty Rider.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles