Canvas Logo

Honda S-Wing 125 cc : essai

lundi 27 août 2007 , par asso-scooter

Honda S-Wing 125 cc

Il fait enfin beau et nous pouvons enfin essayer le Honda S-Wing 125cc. Le modèle essayé est le modèle équipé de l’ABS sur les roues avant et arrière et totalisait moins de 1000km.

Tour du propriétaire

Le Honda S-Wing 125 cc a un avant qui semble écrasé et rappelle en cela... les chiens pékinois. Idem pour l’arrière qui semble tronqué. Hormis, ces particularités, le S-Wing présente bien, avec de gros phares à l’avant et une ligne de feux arrière plutôt réussie. Le tout est assez harmonieux et donne une impression de robustesse et aussi de finesse.

Prise en main

Béquillage-débéquillage

Le poids contenu du Honda S-Wing 125 cc, 152kg, rend les man ?uvres de béquillage et débéquillage particulièrement faciles. D’autant que la béquille centrale n’est pas très haute. Idem pour la béquille latérale mais l’ergot de cette béquille est un poil trop court et fait qu’il faut le chercher sous le repose-pieds.

Rangements

Honda S-Wing 125 cc
Vide-poche à gauche sans serrure, assez large et pas trop profond, juste ce qu’il faut pour y déposer des petits objets sans valeur, c’est parfait.

Le coffre sous selle s’ouvre en basculant la selle sur le côté. Honda reste fidèle aux anciens Panthéon de ce côté-là. Il faudra donc veiller à ne pas embarquer des objets trop volumineux pour pouvoir les glisser par cette ouverture. Un gros casque prendra place difficilement dans le coffre mais celui-ci est éclairé, moquetté et dispose d’une prise allume-cigare ainsi que d’un petit logement prévu pour le téléphone portable.

Pour son ouverture, il s’ouvre à la clé de contact mais il faut pour cela, éteindre le moteur. Il en est de même pour la trappe à essence. Si pour cette dernière ouverture, la coupure obligatoire du moteur se justifie, on peut toutefois se poser la question pour l’ouverture du coffre.

Il est de plus compartimentable comme l’était l’ancien Panthéon. De ce point de vue, Honda n’abandonne pas les bonnes idées d’un modèle à l’autre.

Un porte-paquet complète la dotation de base. Sur cette platine vient se fixer le top-case optionnel de Honda et permet aussi au passager de se tenir.

Position de conduite

La position de conduite du Honda S-Wing 125 cc est parfaite pour un petit gabarit comme moi. Il y a assez de place pour rouler « pieds en avant », comme disent les anglais. Mais on vient toutefois buter contre le tablier avant qui démarre trop à la verticale. La selle est confortable mais par contre le dosseret est loin, très loin pour moi. Tellement loin et laissant tant d’espace que le passager, s’il n’y fait pas attention peut s’asseoir sur cette partie de selle, croyant que c’est la sienne.

Poste de conduite

Honda S-Wing 125 cc - Guidon et compteurs
Ca fait sérieux et c’est sérieux. Voire austère. Même cerclé de chrome au niveau des compteurs, l’ensemble tableau de bord-commodos n’inspire pas la franche gaîté.

A gauche, klaxon, clignotant, passage phare-route, et appel de phare gâchette. A droite, démarreur, warning. Pas de coupe-circuit. Dommage, car cela signifie que pour un court arrêt, il va falloir aller chercher la clé de contact qui est en bas à droite, dans un renfoncement. Une habitude à prendre certainement. Un anneau accroche-sac complète le poste de conduite.

Au niveau compteur, à gauche, le niveau d’essence, le compteur de vitesse, le compte-tour, et la jauge de température. Entre, le tachymètre et le compte-tours, les voyants d’injection, de réserve, de phare et d’ABS amènent un peu de couleur. Une petite fenêtre numérique indique le kilométrage, le trip partiel, l’heure, mais pas la température extérieure... Rien de superflu. Du sérieux, on vous dit !

Avec une hauteur de selle de 776mm, les petits gabarits seront à l’aise au guidon du Honda S-Wing 125 cc. Cependant, la partie avant est assez large. Comme mentionné plus haut, il n’y a que le dosseret non réglable en profondeur qui risque d’entacher le confort sur longues distances.

Votre passager sera quant à lui bien installé, la selle étant large et confortable. Les poignées de maintien tombent sous la main.

Les rétroviseurs nous ont semblé tout juste en grandeur.

Contact. Comme c’est la tendance actuellement, les aiguilles des compteurs vont et viennent, pression sur le démarreur en n’oubliant pas de serrer le frein gauche et le moteur se lance dans un doux son.

Conduite

Moteur : 4 temps pour 3 temps

Le moteur du Honda S-Wing 125 cc ne développe que 13CV mais il permet de s’arracher au feu avec vigueur. Pour un peu, on pourrait même se croire au guidon d’un deux temps.

Sur notre modèle d’essai, il y avait un trou à l’accélération de quelques dixièmes de secondes. Un peu surprenant de tourner la poignée et de voir que rien ne se passe. C’est quand il est vers 4000tr/mn que le Honda S-Wing 125 cc s’élance. Là, dans un premier temps, le S-Wing part avec une vigueur surprenante pour atteindre rapidement les 40-60km/h. Il prend dans un deuxième temps plus lentement de la vitesse jusqu’à 80-90km/h. Rien de catastrophique mais la différence est notable.

Avec une transmission courte d’origine, le S-Wing ne fait pas de miracle question Vmax. Ce troisième temps de fonctionnement se fait plus laborieux. Le Honda S-Wing 125 cc n’a pas suffisamment d’allonge pour venir perturber les autres GT 125cc car entre 90 et 110km/h, sa vitesse maxi, il lui faut un certain temps pour l’atteindre. Il ne lui manque pas grand-chose, 10-15km/h, pourtant. C’est d’autant plus dommage que même à la limite de la zone rouge, on n’a pas l’impression d’être arrivé aux limites du scooter. Une cartographie d’injection à revoir sans doute.

Liaisons au sol

Le Honda S-Wing 125 cc est d’une douceur sans pareil pour son conducteur. Malgré une selle qui semblait inhospitalière au premier abord, il faut reconnaître que les ingénieurs chez Honda ont fait un beau travail d’accord des suspensions avant et arrière, du cadre et du moteur. Il faut vraiment que la route soit dans un sale état pour que le S-Wing vous gratifie de remontées désagréables dans les reins ou la direction.

Le train avant est précis et permet les braquages les plus courts pour faciliter les faufilements entre voitures ainsi que les demi tours. A vitesse élevée, ce train avant permet un bon guidage du scooter. Du bon travail de ce côté-là aussi.

Freins

Honda S-Wing 125 cc - Freins ABS
C’est évidemment sur ce chapitre que nous attendions le Honda S-Wing 125 cc. Et nous n’avons pas été déçus. L’ABS fonctionne bel et bien et sur les deux roues ! Nous n’avons pas testé le S-Wing sur du mouillé mais sur un chemin de sable. Là, aucun blocage de roue avant ou arrière au fur et à mesure de nos essais qui se faisaient de plus en plus en confiance et des freinages de plus en plus courts.

La poignée de frein droit agit sur un seul des trois pistons du disque avant alors que la poignée gauche agit sur les deux autres plus le frein arrière. Il faut donc freiner davantage avec le gauche pour une utilisation courante. Le frein droit venant en appui du gauche.

Sur chacune des roues, il y a un capteur qui permet de vérifier le blocage ou non des roues. Un calculateur ultra rapide analyse les informations transmises à partir des capteurs et module la pression sur les étriers.

Cet ABS devrait séduire bon nombre d’automobilistes, et de scootéristes, rassurés par le système freinage couplé et l’ABS intégral. Cet argument est certainement ce qui fait que le S-Wing se vend presque trois fois plus en version Full Abs qu’en version sans. Finie donc la hantise du freinage réflexe, trop appuyé et souvent synonyme de chute.

Protection

Honda S-Wing 125 cc
Le Honda S-Wing 125 cc inaugure un pare-brise fixé à la carrosserie et non solidaire du guidon comme l’était le Panthéon. A vitesse soutenue, la protection pare-brise est bonne. Celui-ci est assez haut et large pour préserver le conducteur des remous d’air.

A noter sur le pare-brise, la fente qui permet à l’air de circuler et de diminuer la dépression derrière. Nous n’avons pas testé par forte pluie mais cette fente n’est pas du tout protégée et par temps de forte pluie, l’eau devrait pouvoir y glisser.

Le tablier est lui assez large pour protéger des turbulences sur le haut du corps et c’est au niveau des pieds que l’espace est réduit.

Conclusion

Avec le S-Wing 125 cc, Honda monte enfin sur la marche du podium des GT. Même s’il reprend beaucoup d’éléments du Panthéon -châssis, moteur- Honda nous a dessiné le GT qui lui manquait à son catalogue.

Il est sur le podium mais pas encore sur la plus haute marche. La faute à une allonge encore un peu faible pour inquiéter les premiers de la catégorie. Pourtant, il a tout ce qu’il faut pour ne pas faire que de la figuration.

Notamment son ABS intégral et son prix de 4 440 ? qui vont peut-être nous amener à revoir notre définition du scooter GT.

Honda S-Wing 125 cc

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.