Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Guides > Equipements > Contre les intempéries > Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : suivez les diodes

Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : suivez les diodes

mardi 29 mars 2011, par Herol

L’hiver s’éloigne mais votre batterie présente quelques signes de faiblesse après avoir été sollicité pour des démarrages par grand froid. Le chargeur de batterie Ctek Xs 0.8 est là et veille à la charge.

Présentation

Le Ctek Xs 0.8 se présente sous la forme d’un boitier rectangulaire étanche muni de six diodes en ligne et de deux diodes sur le côté. D’un côté, un câble électrique va permettre de le brancher au secteur, de l’autre, une fiche permet de relier ce boitier à la batterie. Vous avez le choix entre des pinces de type crocodile, si vous effectuez un branchement batterie temporaire. Si vous optez pour un branchement à demeure, vous avez des prises à fixer sur la batterie. Aucun danger l’embout est largement isolé. Une housse fait partie de la dotation afin de ranger le chargeur après usage. C’est propre et bien fait.

C’est on ne peut plus simple et aucune crainte également sur le sens « + » ou « - », le Ctek Xs 0.8 est protégé contre les inversions de polarité et les court-circuits. Ceci pour les plus étourdis. Pour les autres, un fil rouge et un fil noir sont là pour repérer les bornes à connecter.

Etant donné la compacité et la légèreté de l’ensemble, vous n’êtes pas obligés de sortir la batterie de son emplacement. Et comme la connexion secteur est assez longue, vous n’aurez aucun mal à trouver une prise pour le brancher.

Branchement

Le Ctek Xs 0.8 est conçu pour des batteries au plomb 12 V de 1,2 à 32 Ah. Il est également prévu pour fonctionner avec les batteries GEL. Pour ces dernières, il faut simplement vérifier qu’elles acceptent la charge.

Une fois branché à la batterie, positif d’abord, négatif ensuite, il suffit de connecter le boitier au secteur. Pour cet essai, nous avons choisi les pinces crocodiles. Elles sont adaptées à la taille des batteries de nos scooters et protégées par un capotage plastique isolant. Celui-ci avait tendance à se désolidariser des pinces mais en le pressant un peu sur la pince, il reprenait sa place.

Programme

Dans un premier temps, les premières diodes horizontales s’allument. Sur la gauche du boitier, deux diodes sont placées verticalement. L’une, verte, signale que tout fonctionne normalement. L’autre rouge signale un dysfonctionnement. Pas besoin d’avoir fait de hautes études pour comprendre le langage « Ctek », c’est on ne peut plus simple.

Ensuite, l’alignement de diodes s’éclaire en fonction de l’avancement du programme de charge. Car il s’agit bien d’un programme que va suivre le Ctek Xs 0.8.

Au début de la mise en charge, le chargeur fournit un maximum de courant à la batterie, dont la tension augmente de manière constante à une valeur de consigne de 14,4 V. À ce stade, la tension est régulée et maintenue constante tandis que l’intensité de charge diminue progressivement. Une fois que l’intensité de charge est descendue sous 0.4 A, le chargeur passe en mode de charge d’entretien.

Si la batterie est chargée et que la tension aux bornes descend à 12,9 V, le chargeur revient automatiquement au début du cycle en trois phases. Pour démarrer le cycle de charge, il faut que la batterie renvoie au chargeur une tension minimale de 6 V. Cela signifie que lorsque la batterie est tellement déchargée que sa tension aux bornes n’atteint plus 6 V, le chargeur ne peut la recharger. La tension aux bornes d’une batterie normalement déchargée est de 10,5 V.

Résultats

Tout ceci figure dans la notice et du point de vue de l’utilisateur, les diodes doivent simplement s’allumer les unes derrière les autres. Démarrée avec une tension de 9A, la batterie a terminé à 12A.

En fonction de l’état de charge de votre batterie, les intervalles de temps entre les étapes et donc l’allumage des diodes peut varier. Il suffit simplement de laisser le Ctek Xs 0.8. Il sait faire ! Et cela nous convient très bien.

En effet, lors de ces essais, nous n’avons eu qu’à brancher la batterie et attendre que les diodes s’allument les unes derrière les autres jusqu’à arriver à la dernière, de couleur verte. Si tous les essais pouvaient se faire avec autant de facilité...

Conclusion

Affiché au tarif de 64€, le chargeur Ctek Xs 0.8 est fait pour vous si vous voulez un appareil d’utilisation simple. Vous n’aurez qu’à suivre la progression des diodes si vous êtes un peu curieux.

Il suffit de le brancher, de le laisser la nuit et, au petit matin, il ne vous aura pas fait le café, mais votre batterie aura fait le plein de jus.

Portfolio

  • Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : branchement
  • Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : diodes par étape
  • Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : diodes par étape
  • Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : diodes par étape
  • Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : diode de fin
  • Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : branchement hors véhicule
  • Essai chargeur batterie Ctek Xs 0.8 : connexion sécurisée

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

24h du Mans : relais calmos et autoroutes gratuites

A l’occasion des 24h du Mans qui se dérouleront du samedi 17 au dimanche 18 avril, la FFMC et la sécurité routière mettent en place les « Relais Calmos ». Plus de 100.000 spectateurs sont attendus pour cette grande fête de la moto. Relais calmos Angoulême – 16 Sens aller : Sortie de l’aire de repos du (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais