Canvas Logo

Essai Integra 700 vs Sw-t 600 : le coffre sans le coffre

mardi 27 mars 2012 , par Ouarese , Emmanuel G.

Chez Honda, l’Integra fait partie des scooters et il se situe au sommet de la hiérarchie, en terme de puissance et de tarif. Juste en dessous, le Sw-t 600 cube 100cc de moins et affiché 500€ moins cher. Un comparatif s’impose.

Philosophies

Avec ces deux machines, Honda nous force à revoir nos classiques. Si pour le Sw-t 600cc, nous sommes clairement en présence d’un scooter, avec l’Integra le doute est permis. Son moteur en position centrale avec son bras oscillant, sa transmission par chaîne nous rappellent que sa genèse s’est faite à partir d’une moto. La disposition centrale du moteur permet d’avoir un équilibre presque parfait entre l’avant et l’arrière sur l’Integra 700. Ses 238kg se répartissent à 118.5kg à l’avant et 119.5kg à l’arrière. La selle est bien fine et vu de l’arrière, l’Integra 700 fait penser à une moto avec son petit feu et sa ligne terminant en pointe.

Sur le Sw-t 600, le moteur est reculé sur l’arrière et du coup, la répartition des masses est à 98kg sur l’avant et 152kg sur l’arrière. Avec tout son carénage, son pare-brise plus haut, sa selle plus épaisse, le Sw-t 600 pèse logiquement plus lourd. Il accuse ainsi 12kg de plus que l’Integra 700. La courroie de transmission est cachée derrière un carter qui, s’il est imposant, a au moins le mérite de s’intégrer à la ligne. La selle a deux étages est épaisse et dispose de deux maintiens lombaires pour le pilote et son passager. Sous celle-ci, un coffre qui contient deux casques modulables (pas trop gros) et donne un aspect massif au Sw-t 600 vu de l’arrière.

En ce qui concerne la position de conduite, sur l’Integra, il faudra conduire en position « assise », jambes pliées dans l’alignement du corps. Il est possible d’avancer un peu les pieds en avant, mais très peu. Les plus grands pourront cependant s’étendre et conduire pied en avant en se reculant complètement sur la selle. Sur le Sw-t 600, vous aurez le choix entre conduite pieds en avant ou assis. La faible hauteur de selle ravira les plus petits tandis que les plus grands auront l’impression d’être tassés et comprimés avec les genoux à hauteur de menton.

Moteurs

Que ce soit l’Integra ou le Sw-t, Honda a équipé ses moteurs de bi-cylindres 4 temps. Ils ont tous les deux 8 soupapes, sont refroidis par liquide et bénéficient de l’injection. Le Sw-t 600 a un double arbre à cames en tête alors que sur l’Integra, l’arbre est simple.

Au niveau de la cylindrée, le Sw-t 600 cube 582.2cc et l’Integra 670cc. Léger avantage donc à l’Intégra dont le piston parcourt 80mm pour un diamètre de 73mm contre 71.5mm de course pour le Sw-t 600 et 72mm de diamètre. Un moteur presque carré pour le scooter et des puissances proches d’une machine à l’autre.

C’est au niveau du couple que la différence entre les deux protagonistes est la plus forte. Le Sw-t 600 dispense un couple de 55 Nm à 6.000 tr/min alors que l’Integra délivre un couple de 62 Nm à 4.750 tr/min. Le gain n’est pas tant à rechercher dans la puissance pure mais dans le fait que le couple est délivré plus bas dans les tours pour l’Integra. Cela augure de démarrages canons et à ce chapitre, l’Integra tient ses promesses.

Le décor est planté et les caractéristiques des protagonistes sont dessinées, il ne reste plus qu’un essai dynamique pour confirmer ou non.

Béquillage-débéquillage

La différence de poids entre l’Integra et le Sw-t 600 se fait sentir dès le débéquillage ou la mise sur béquille. En manœuvre moteur coupé, l’Integra se manipule avec une aisance qu’on ne lui soupçonnerait pas. Il n’y a que le faible rayon de braquage qui peut demander plus de manoeuvres mais dans l’ensemble, pousser ou tirer l’Integra se fait avec facilité, d’autant que le poids est réparti presque à 50-50 sur les deux roues. Il faut noter que la béquille centrale n’est pas haut perchée et cela facilite encore l’opération.

Sur le Sw-t 600, le poids est placé plus bas et les 12kg de différence se font bien sentir. Il faut monter le scooter sur sa béquille et les 152kg de l’arrière se rappellent à votre bon souvenir à ce moment-là. De même, lors de la descente de la béquille, la masse du scooter fera qu’à, moins de s’adonner à la musculation de longue date, vous ne pourrez pas trop contrôler celle-ci. Enfin, avec 60% du poids sur la roue arrière, lors des manoeuvres moteur coupé, les efforts à déployer pour opérer sur le guidon uniquement sont plus conséquents.

Tableau de bord

Le pilote du Sw-t 600 remarquera que le tableau de bord est doté de deux trips partiels, un total, un ordinateur de bord qui calcule la consommation instantanée, qu’il dispose d’un affichage de la température moteur, d’une pendule, de deux rappels de clignotants séparés. Un compte-tours, un compteur de vitesse et une jauge à essence à aiguilles, mais pas de voyant de réserve, complètent la dotation. Il cherchera en vain un warning et une prise allume-cigare. Il se consolera en pensant au frein de parking placé à droite. Deux vide-poches dont le gauche ferme à clé permettront de ranger lunettes, cartes...

Le pilote de l’Integra mettra moins de temps à mémoriser le tableau de bord. Celui-ci comprend un affichage numérique de la vitesse, un compte-tours à barre, quasi illisible en roulant, une jauge à essence à barres également avec rappel de réserve. La fenêtre digitale affiche également la vitesse engagée, le mode sélectionné, l’heure, le rappel des clignotants et des voyants d’alerte. Mais l’absence d’affichage de la température moteur fera qu’il faudra l’estimer.

Sur route

Avec nos deux machines, croiser sur route aux vitesses légales est un véritable plaisir. Les deux moteurs sont disponibles, onctueux et la moindre sollicitation de la poignée relance l’équipage sans qu’il soit besoin de forcer outre mesure. Sur bon revêtement, le Sw-t 600 se montre moelleux de suspensions, le dosseret permet au pilote et au passager de voyager dans un confort total. Il n’y a que les perturbations aérodynamiques sur les jambes qui gâcheront le plaisir. Car le haut du corps est bien protégé derrière le pare-brise qui est assez haut pour dévier l’air au dessus du casque mais manque un peu de largeur.

Sur l’Integra, c’est tout le contraire. Les jambes sont bien protégées derrière le carénage qui « enveloppe » les jambes alors que le haut du corps est bien exposé. La faute à un pare-brise plus court et qui, lui-aussi, manque de largeur.

Si en reprises, le Sw-t 600 relance bien l’équipage, avec l’Integra les choses sont... différentes. Une petite ouverture et l’Integra repart en 5ème sans rétrograder. Une ouverture plus franche et l’Integra descend un voire deux rapports, et là, le couple, placé plus bas que sur le Sw-t 600, parle. Et il parle bien ! Les relances sont musclées, sans jamais être violentes, et le pilote et le passager sentiront bien les rapports monter.

Étonnamment, le bruit à l’échappement du Sw-t 600 est plus plaisant que sur l’Integra, un bon son grave, plein. Sur l’Integra, l’échappement est d’une discrétion à toute épreuve et ce ne sont pas vos voisins qui s’en plaindront.

Au départ arrêté ente les deux scooters, c’est comme si le Sw-t 600 était filmé au ralenti tandis que l’Integra est filmé à vitesse normale. Au signal, ouverture de la poignée en grand sur l’Integra qui profite d’un couple plus bas et d’une prise directe de la transmission. Sur le Sw-t 600, les poulies doivent s’ouvrir, la courroie doit monter, le moteur doit aller chercher dans les tours la puissance... Le résultat est que lors de ces départs arrêtés, le Sw-t 600 ne verra de l’Integra que sa plaque d’immatriculation. Et encore celle-ci se fera de plus en plus petite.

Tenue de route

Campé sur ses roues de 14’ à l’avant et de 13’ à l’arrière, le Sw-t 600, plus près du sol, se place facilement sur l’angle. Les gauche-droite s’enchaineront sans fatigue excessive mais sa longueur hors tout de 2.285mm fait que lors de ces enchainements, le pilote aura l’impression de trainer une cape dans son sillage, d’avoir quelque chose derrière lui. Sur l’Integra, les roues sont de 17’ à l’avant et à l’arrière. Avec seulement 90mm de moins, 2.195mm au total, l’Integra fait plus compact en conduite. Une fois l’avant passé, l’arrière suit immédiatement.

L’architecture scooter du Sw-t 600 est impitoyable pour ce dernier. Le cadre n’a pas la rigueur de l’Integra qui passera partout sans broncher. Sa boite vous permettra même de monter un rapport sur l’angle sans mettre en péril votre équilibre. Sur le Sw-t 600, il faudra se méfier d’un changement de revêtement en courbe. Le Sw-t 600 aura tendance à se désunir. Rien d’inquiétant par rapport à l’ancienne version de Silverwing mais il faudra tout de même ralentir le rythme.

Sur l’Integra, la fourche avant de 41mm de diamètre et de 120mm de débattement complète une suspension monobras à l’arrière sur un débattement de 120mm également. La selle est certes un peu dure mais les aspérités et autres défauts de la route sont absorbés sans que le Honda Integra 700cc ne se vrille ou se désunisse. Il passera au rythme et là où le conducteur l’aura voulu.

La stabilité est réellement la qualité du Honda Integra 700cc. C’en est à un point tel qu’avec ses roues de 17 pouces et l’effet gyroscopique généré, au-delà de 80km/h, il faut user du contre-braquage, de l’appui sur les jambes, pour le pencher. C’est certes un peu plus physique que sur une moto de type Hornet par exemple mais l’amusement, l’agrément et la sécurité sont bel et bien là.

Freinage

Sur le Sw-t 600, Honda a placé un disque de 276mm pincé par un étrier à 3 pistons. L’arrière est confié à un disque de 240mm pincé par un étrier à deux pistons. L’avant et l’arrière sont couplés au levier gauche et un Abs complète le tout.

Sur l’Integra, le disque arrière est de même dimension, 240mm, que sur le Sw-t avec un étrier à simple piston. L’avant est doté d’un disque de 320mm avec un étrier à trois pistons également. L’Integra dispose également de l’Abs et du freinage couplé.

Sur le papier, l’Integra semble légèrement mieux disposé que le Sw-t 600. En conduite, ce « léger » avantage n’existe pas. Le freinage de l’Integra est de loin supérieur à celui du Sw-t 600. A cela deux raisons.

La première est que la répartition des masses est idéale. L’avant et l’arrière fournissent un effort identique pour freiner l’Integra. La seconde raison est que l’Integra dispose d’un vrai frein moteur. En rétrogradant, l’Integra permet au moteur de ralentir aussi fort que sur une moto traditionnelle contrairement au Sw-t 600 qui continue en roue libre quand les gaz sont coupés. Le résultat est que sans la poussée propre au scooter quand vous abordez une courbe ou un virage, les freins sont moins sollicités. Une économie de plaquettes à la longue.

Consommation - Entretien

En conduisant "sportivement", sans laisser le temps à la mécanique de refroidir entre les enchainements, nous avons parcouru 136km. Cela donne une consommation de 4.044l/100 ! Sur la même distance, le Sw-t 600 a fait 1.6 litres de plus dans les mêmes conditions de roulage. De ce point de vue, le verdict est sans appel. Nous ne comptons pas dans cette consommation les coups de freins donnés pour ralentir, quand l’Integra passe sur son seul frein moteur.

Avec un espacement d’entretien tous les 12.000km, après les pompistes, Honda va nous fâcher avec les concessionnaires, mais pas avec notre portefeuille ! Le kit chaîne se change entre 20.000km et 30.000km et vous en coutera 180€, ce qui fait du 0.009€ ou du 0.006€ au kilomètre. Sur le Sw-t 600, Honda préconise un passage par la case concessionnaire tous les 6.000km avec une courroie tous les 24.000km, heureusement.

Conclusion

Deux scooters (selon Honda) avec des vocations totalement différentes. Sur le Sw-t 600, vous pourrez emporter l’indispensable dans son coffre et croiser sur la route en toute sérénité. Il marquera ses limites sur les routes de montagne ou sur des routes tortueuses où son manque de frein moteur vous fera solliciter, plus que de raison, les freins.

Sur l’Integra, il faudra voyager léger et même très léger, à moins d’opter pour un top-case. Son cadre et sa tenue de route sont imperturbables et vous garantissent une conduite sans appréhension. Son coffre, c’est son moteur.

Avec 500€ d’écart en défaveur de l’Integra, ce dernier a pour lui un programme d’entretien plus espacé. Il faudra composer avec la chaîne et son entretien quand le Sw-t 600 ne réclame aucune maintenance pour sa courroie.

Alors, confort pullman ou efficacité moto ?

A vous de choisir.

A lire également :
Essai Honda SW-T 600 C-ABS : sportif en costard-cravate
Essai complet Honda Integra 700 : l’essayer, c’est l’adopter

Portfolio

  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Sw-t 600
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Integra 700
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Integra 700 & Sw-t 600 face
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Integra 700 & Sw-t 600 arrière
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Integra 700 & Sw-t 600 action (...)
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Integra 700 & Sw-t 600 action (...)
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Integra face
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Sw-t 600 angle
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Integra & Sw-t 600 roulage
  • Honda Integra 700 vs Sw-t 600 : Integra 700 roulage

Messages

  • Je n’arrive pas à choisir justement.

    J’ai un swt 400 et je pensais prendre le sw-t 600 jusqu’à ce que j’essaie l’intégra... Je trimballe tout un bazar dans mon coffre et mon top actuellement mais apparemment, on peut monter un top case sans souci sur l’intégra pour compenser la taille du coffre.

    Je crois que Honda a un gros top-case de 48l, je vais vérifier si ça casse pas trop la ligne et surtout ce qu’on peut y mettre. Mais je suis toujours pas décidé...

    • Il me semble que le top-case Honda ne fasse que 35 litres. Tu dois pouvoir trouver chez les accessoiristes, Shad ou Givi, des adpatables, avec une contenance plus importante.

      Et outre la ligne, il faut aussi vérifier si un gros top-case ne crée pas trop de perturbations aérodynamiques.

    • Mais non Christian,
      en option Honda propose un top-case de 35 l et un autre de 45 l. Celui-ci ne permet de ranger qu’un seul casque, à cause d’une forme non plane sur le dessus.

      Sinon effectivement, je vais faire monter un top-case Shad SH46 samedi sur le mien, qui permet de caser 2 casques ou autres babioles. Le support est pas mal fait et ne casse pas trop la ligne de l’Integra.

    • Voilà qui est plus précis. Merci Ouareses.

      Sur le site Honda, il ne parle pas du 45l, ou alors, j’ai mal vu. Tu nous diras si ce (gros) top-case génère des turbulences aérodynamiques ou non.

    • Bonjour
      apres beaucoup d’hesitation (TMax, BMW, SW),j’ai vendu mon swt-400 contre un Integra avec top-case et valises Honda
      Sur route, un régal, léger, maniable, un plaisir et une securite que je ne connaissait plus
      En ville (circulation très dense dans mon secteur) un peu moins bien que le SW car les vitesses passent un peu trop souvent, provoquant quelques a-coups donc un peu moins confortable que le SW
      Pour les manoeuvres à l’arret et le bequillage, super léger par rapport au SW
      En revanche, pour l’emport, meme avec l’equipement, c’est beaucoup moins pratique (de l’avis general, c’est tres joli cependant)et les valises genent la montée du passager
      Le top-case Honda est joli et bien proportionné, mais sa forme oblige a mettre le casque au milieu ce qui reduit la capacité "utile"
      Bref, je resumerais par :
      - utilisation ludique et plutôt routière : Integra
      - utilisation "utilitaire" et plutôt urbaine : SW
      Pour le Duo, je mettrais l’avantage au SW
      Bonne route

    • Merci Bocohan pour ce retour.

      C’est vrai que la capacité d’emport de l’Integra est... petite ! Tous ceux qui en ont besoin ont opté pour le top-case.

      Pour les à-coups dont tu parles, on sent effectivement les vitesses qui s’enclenchent alors que sur le Sw-t, il n’y a rien, mais le moteur réagit instantanément. Sans parler de la consommation, incroyablement basse pour un 700.

      Bonne route à toi également.

  • Grave erreur d’écrire que que le t600 n’a pas de frein moteur.En effet,ce b’est qu’a partir de 20 kms heure qu’il n’a plus de frein moteur.pas tres genant car au desuus il y a un excellent frein moteur qui vous évite de solliciter trop les freins.Le mien est du 08/08/2013.
    Il est possible que ce probleme existait sur des modeles plus anciens.
    A bientot.

    • Tu as raison, Guy, de rappeler que le Sw- t600 dispose d’un frein moteur, qui est, de surcroit, très efficace. La limite de son action est tout juste en dessous des 25km/h.

      En temps normal et qu’avec le Sw-t600, ce frein moteur est sensible mais ici, nous effectuons un comparatif avec l’Integra qui lui a une boite. D’où cette impression de roue libre, même si le Sw-t600 ralentit fort, il faut le reconnaitre et le rappeler comme tu le fais.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles