Carte vigilance Carte de vigilance météo

Accueil > Conseils > Après > Entretien scooter : des soins, pas la ruine

Entretien scooter : des soins, pas la ruine

vendredi 14 septembre 2007, par asso-scooter

Entretenir son scooter, c’est bien et sans se ruiner, c’est encore mieux.

Pare-brise, compteurs, rétroviseurs et écran de casque

Un pare-brise propre, c’est être assuré d’y voir au travers quelque soit le temps. Par beau temps passe encore qu’il soit sale, vous arriverez toujours à y voir un peu au travers.

Mais qu’il pleuve ou que l’air ambiant soit froid et voir à travers votre pare-brise peut se révéler une épreuve.

Pour le nettoyage proprement dit, plusieurs techniques existent. La plus simple consiste à utiliser du produit pour vitres et un chiffon doux pour éviter de le rayer. Pour pare-brise pas trop sale.

En cas de pare-brise particulièrement souillé et marqué par des moucherons agglutinés lors de votre dernière sortie, une autre technique consiste à utiliser un chiffon assez épais, à le faire tremper dans de l’eau chaude et à appliquer durant quelques instants le chiffon ainsi trempé et chaud sur le pare-brise. La chaleur et l’eau vont agir pour ôter toute résistance aux saletés accrochées.

Une fois le pare-brise propre, vous pouvez rouler ainsi ou, si vous êtes plus soigneux, le traiter de façon préventive, surtout quand la mauvaise saison est arrivée.

Contre la pluie essentiellement.
Il existe des produits anti-pluie. Leur efficacité fait que les gouttes de pluie ne vont pas s’accrocher au pare-brise et que si vous roulez, ces mêmes gouttes de pluie vont rouler dessus. A vitesse réduite ou en ville, l’absence de vent fait que les gouttes de pluie s’accumulent tout de même sur le pare-brise. Vous pourrez toujours vous consoler en vous disant que cela aurait été pire sans produit !

Un autre produit efficace contre la poussière et les premières gouttes de pluie consiste en de la cire à pulvériser, produit qui est normalement utilisé pour les meubles. Un produit sans parfum est tout indiqué pour cet usage. Ce produit a de plus le mérite de rendre votre pare-brise transparent s’il était terne et opaque, avant. Efficace pour les premières pluies car ce produit ne résistera pas à une pluie diluvienne ou continue.

Ce qui est valable pour le pare-brise l’est aussi pour les compteurs, les rétroviseurs et les écrans de casque.

Carrosserie

Certains négligent complètement la carrosserie quand d’autres sont hyper maniaques. Entre les deux, un minimum d’entretien ne coûte pas grand-chose.

Un lavage tout d’abord. A la main, c’est-à-dire à l’éponge. C’est ce qui se fait de mieux et votre scooter appréciera. S’il pouvait parler il vous le dirait. Mais c’est long. Il existe des shampoings lustrant dans le commerce. Assez efficace pour le lavage mais un peu moins pour le lustrage.

Un autre type de lavage est le lavage au Karcher. C’est un lavage haute pression. Rapide, simple, il y a en général, une brosse, un jet et différents programmes. Ce lavage est efficace. Peut-être même trop. La puissance du jet, même au minimum, fait que l’eau arrive à s’infiltrer presque partout. Une astuce si vous utilisez cette méthode de lavage est de laver votre scooter face à vous et de remonter le long des côtés du scooter de cette façon. Veeiller aussi à appliquer le jet non pas à angle droit sur le scooter mais de biais.

Eviter aussi d’appliquer le jet directement sur le tableau de bord, les compteurs...L’électronique étant de plus en plus présente, il serait dommage de provoquer un court-circuit au moment de repartir.

Après ce lavage, et comme pour le pare-brise, il existe toute une panoplie de produits pour entretenir le brillant de la carrosserie, effacer les micro-rayures, prévenir de la pluie... Ces produits sont efficaces, certes, mais ont un coût. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle.

Notre produit à base de cire ne sera pas aussi efficace que ces produits mais il constitue une première protection de la carrosserie.

Contre les tâches de bitume, qu’il ne faut surtout pas gratter au risque d’enlever la peinture, il existe aussi des bombes spéciales. Qui ont un coût.

Un chiffon imbibé de white spirit est tout aussi efficace et bien moins cher. Vous avez aussi la solution d’enduire le goudron avec de l’huile de lin et quand il est mou, l’enlever avec un chiffon.

Pour les moucherons, comme sur le pare-brise, un chiffon mouillé et chaud décollera les plus tenaces.

Gants

S’ils sont en cuir, vous pouvez les traiter avec de l’imperméabilisant contre la pluie et l’humidité. C’est le même produit dont on se sert pour les vêtements. Mais ce produit coûte relativement cher.

Une solution tout aussi efficace est d’utiliser... du cirage ! Mais du cirage gras. Il faut évidemment choisir la couleur du cirage en fonction de celle des gants.

Comme pour les chaussures, il faut faire une première application, en massant légèrement, laisser pénétrer, brosser puis passer un chiffon. De plus, le cirage nourrit le cuir et prolongera la vie des gants. Ce que ne fait pas l’imperméabilisant.

Si les gants sont fait d’une autre matière que le cuir,il faudra vous résoudre à utiliser l’impermabilisant.

Jantes

La poussière des plaquettes, la saleté de la route, le dessin des jantes font que celles-ci sont un véritable nid à poussière.

Il existe bien sur des produits spéciaux à pulvériser. Si c’est ce que vous avez l’intention de faire, faites un test sur une petite partie de la jante. Cela évitera bien des surprises et de toute façon, la plupart des notices préconisent ce test.

Vous pouvez aussi opter pour une solution meilleure marché. Avec un produit d’entretien de salle de bain, qui est épais, finement granuleux au toucher et qui sert pour nettoyer le carrelage. Vous pouvez même aller jusqu’à aller prendre, en cuisine, la brosse qui sert à laver casserole et assiette de votre chéri(e), si vos jantes sont particulièrement sales. La petite taille de la brosse vous permettra d’aller dans le moindre recoin. A réserver par contre à cet unique usage après et non plus pour la vaisselle. Un passage du produit avec la brosse, un rinçage et votre jante sera aussi brillante que le premier jour.

Plastiques gris

Les plastiques gris sont les plastiques qui recouvrent les parties basses du scooter. Certains pulvérisent du produit servant à rénover le plastique pour redonner de l’éclat à ces parties.

Si c’est la solution que vous choisissez, il faut tout de suite après la pulvérisation passer un coup de chiffon. Et éviter d’en pulvériser sur la selle, au risque de vous retrouver dans le tablier au premier freinage un peu appuyé.

Après tous ces soins, votre scooter sera flambant neuf et avec les économies réalisées, vous ne serez pas tellement plus riche, mais vous serez certainement moins pauvre !

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles

Conseils

Rouler en groupe

Un groupe n'a pas de nombre minimum. Un groupe commence à deux et n'a pas de limite. Le groupe se caractérise surtout par une façon de se comporter. Ici, pas de course, l'objectif est de partir ensemble et d'essayer d'arriver ensemble. Rappel important pour les organisateurs de sortie de groupe : (...)

Agenda scooters et motos

Les blogs

Les derniers essais