Canvas Logo

AMV : la prévention au Mondial - 800 dorsales offertes

jeudi 4 octobre 2018 , par Christian , StephaneC.

AMV, leader de l’assurance moto et scooter, a pris la parole par l’intermédiaire de son président fondateur, Franck Allard, lors d’une conférence de presse donnée au Mondial de l’Auto et de la Moto le 3 octobre. Accueillant pour l’occasion à ses côtés l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), AMV a dévoilé la démarche unique dans laquelle il s’est lancé, afin de sensibiliser tous les conducteurs deux-roues au port de la dorsale et de promouvoir une pratique responsable de la moto et du scooter.

La prévention est, en effet, l’affaire de tous, les motards plus aguerris comme les détenteurs du permis B (automobile) qui peuvent conduire un 125 cm3 après une formation de 7h. Pour AMV, cette démarche s’inscrit dans la droite lignée de son engagement historique en faveur de la moto et de ceux qui la pratiquent, sur tous les terrains.

Parce que le corps humain est en première ligne en cas d’accident, AMV a décidé :

  1. . d’offrir 800 dorsales à des possesseurs de deux-roues pendant le Mondial de la Moto
  2. de soutenir activement la recherche en reversant à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM) 10€ pour chaque contrat d’assurance signé sur le stand AMV pendant le Mondial
  3. 2019, AMV apportera également son soutien à l’association Handi Free Riders (HFR), qui développe la pratique moto sur circuit pour pilotes paraplégiques, et au team Lavillénie Mézard Dumain (LMD) qui favorise l’éclosion de jeunes pilotes, forme à la conduite sur circuit et œuvre pour la sécurité routière à deux-roues.

Franck Allard, président fondateur d’AMV explique sa vision :
"Rouler à deux-roues, c’est faire le choix d’une certaine forme de liberté. Mais c’est aussi s’exposer à un risque de choc corporel dont les conséquences peuvent être extrêmement lourdes. Je ne crois pas que la liberté doive être à ce prix. Depuis 45 ans, chez AMV, nous nous engageons pour que la moto puisse se pratiquer sur tous les terrains et dans de bonnes conditions. Je crois qu’il est aujourd’hui de notre responsabilité de favoriser une prise de conscience collective sur la nécessité du port des équipements de sécurité, et notamment de la dorsale, pour que, progressivement, cela devienne un automatisme pour chaque personne qui roule en deux-roues. A titre personnel, j’ai toujours été très sensible à l’action du professeur Saillant et de l’ICM et je suis fier de pouvoir les soutenir aujourd’hui."

David Dumain et Luc Alphand était venus témoigner de l’importance des protections. Pour Luc Alphand, multi-champions en ski, motos et autos, s’il est vivant et s’il « peut bouger, c’est grâce aux protections » qu’il portait au moment des chocs. Luc Alphand a également précisé les progrès apportés dans sa discipline originelle. Les skieurs ont maintenant des casques, des dorsales et des airbags. Alors qu’à son époque, descendre à plus de 140km/h, sans autre protection qu’un casque, était la règle.

Le professeur Gérard Saillant intervenait au titre de l’ICM et insiste sur le fait que la colonne vertébrale est composé d’un contenant et d’un contenu. Le contenu, lamoelle épinière est irréparable, ou du moins, les progrès pour la réparer se font à tous petits pas. Alors que la réparation du contenant, les vertèbres, sont maintenant pratiques courantes. D’où la nécessité et l’importance de préserver l’ensemble avec une protection.

Rendez-vous Pavillon 3, allé C, stand 50.

AMV : Franck Allard
AMV : professeur Gérard Saillant




Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles