Canvas Logo

29 avril – 04 mai 2019 : Tour Auto Optic 2000, 28ème

lundi 28 janvier 2019 , par Christian

Organisée la première fois en 1992, le Tour Auto est une compétition de voitures historiques. La 28ème édition du Tour Auto Optic 2000 se déroulera du 29 avril au 4 mai 2019. Les 240 concurrents s’élanceront du Grand Palais (Paris) en direction de Deauville, via cinq étapes.

Comme le veut la tradition, l’édition 2019 du Tour Auto Optic 2000 commencera le lundi 29 avril par une exposition des voitures au Grand Palais à Paris.

Le lendemain (mardi 30 avril) les 240 concurrents quitteront la capitale dès les premières heures de la matinée pour se lancer sur les routes de France et se mesureront lors d’épreuves chronométrées (Compétition ou Régularité) sur 4 circuits (Dijon-Prenois, Magny-Cours, Charade, Le Mans) et 10 épreuves spéciales sur routes fermées. Le parcours du Tour Auto Optic 2000, chaque année renouvelé, fera étape à Dijon, Lyon, Vichy, Tours et Deauville où les concurrents seront attendus samedi soir.

Itinéraire

Les 240 concurrents s’élanceront du Grand Palais (Paris) en direction de Deauville, via cinq étapes.

Lundi 29 avril
Grand Palais Paris
Contrôles techniques et administratifs – Ouverture au public de 10h à 17h.

Mardi 30 avril
Paris – Vaux-le-Vicomte – Dijon (environ 400km)
Circuit Dijon-Prenois
1 épreuve spéciale

Mercredi 1er mai
Dijon – Lyon (environ 500km)
Circuit de Nevers Magny-Cours
2 épreuves spéciales

Jeudi 2 mai
Lyon – Vichy (environ 400km)
3 épreuves spéciales

Vendredi 3 mai
Vichy – Tours (environ 530km)
Circuit de Charade
2 épreuves spéciales

Samedi 4 mai
Tours – Deauville (environ 430km)
Circuit du Mans
2 épreuves spéciales

Engagés

Les modèles acceptés par les organisateurs sont ceux inscrits à l’épreuve entre 1951 et 1973 (quelques exceptions sont faites). La 28ème édition mettra les marques anglaises disparues à l’honneur. D’ailleurs, on remarque déjà la présence d’une Healey Silverstone de 1949 engagée par un équipage japonais, d’une Frazer Nash Le Mans Coupé 1954, ou encore d’une Sunbeam Alpine Roadster de 1953 et de plusieurs Triumph TR2 et TR3.

Cette première version qui comprend 162 concurrents (82 en compétition ; 80 en régularité) laisse déjà apparaitre quelques automobiles d’exception comme une BMW 507 et deux BMW M1, des Ferrari 250 GT Lusso, Ferrari 250 GT Boano, Ferrari 275 GTB… des Ford GT40, une Ligier JS2 et une Maserati 200 SI. On note aussi la présence de quelques noms connus comme ceux des chefs étoilés Michel Chabran, Jean-Paul Lacombe et Michel Rostang, fidèles concurrents de l’évènement.

Quelques équipages parmi les favoris pour la victoire figurent également dans cette première liste. A l’image de Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet (Jaguar Type E 3.8L 1962), de James Cottingham/Andrew Smith (Shelby Cobra 289 1963) ou encore de Raphaël Favaro/Yves Badain (Lotus Elan), le duo vainqueur de l’édition 2018 qui remettra son titre en jeu l’an prochain.

Il n’y a plus de temps à perdre pour les retardataires souhaitant figurer parmi les 68 inscriptions restantes à valider. Le comité de sélection se réunira de nouveau en janvier 2019…

Plus d’information sur le site de Peter Auto, organisateur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A lire également :

Tous les articles de la rubrique ...

... Tous les articles